Pourquoi le cout de l’abonnement (25 euros) est-il plus élevé que la vente au numéro (1,90 euro) multipliée par 6 numéros ?

C’est simple, parce que le modèle économique d’un abonnement classique est pour nous insoutenable en l’état. D’abord et surtout en raison des couts d’expédition (1,72 euro par envoi en ecopli), ce qui ramène donc le tarif pour 6 numéros à 21,72 euros, frais d’envoi inclus. Mais il se trouve que nous avons opéré un cumul de deux besoins respectifs, puisque l’Alterpresse68 s’appuie sur une association éditrice qui finance les prochains numéros, les dépenses courantes, et une partie d’un salaire de journaliste. Il faut donc qu’elle puisse compter, à hauteur du reliquat, soit 3,28 euros (alors que l’adhésion annuelle est normalement fixée à 10 euros/an), sur le soutien partiel de la communauté des lecteurs/membres d’Alterpresse68, dont dépend son existence.

Nous sommes bien conscients du problème que cela peut poser pour nos lectrices et lecteurs en difficulté sociale et économique. Mais il n’ y a pas malheureusement pas d’alternative à cette tarification pour le moment, sauf (et on y réfléchit) à baisser de moitié le cout du tirage. Le changement de format envisageable nous permettra également de proposer à très bas prix le fichier PDF de chaque numéro, ce qui n’est pas techniquement possible pour le moment, en raison du format particulier.