Cela se passe dans les allées du Salon aéronautique de Genève, en Suisse. Un journaliste s'est fait passer pour le représentant d'un client fortuné souhaitant s'offrir un jet privé, mais sans payer la TVA sur son achat à plusieurs dizaines de millions d'euros. Rien de plus simple.

Un représentant de Dassault Aviation lui conseille la création d'"une coquille vide" et recommande de passer par l'île de Man et comme par hasard, on trouve dans le salon le stand du cabinet d'avocats Estera, qui livre à ses riches clients ses précieux conseils pour éviter de payer la TVA, "Sur un jet à 50 millions d'euros, c'est 10 millions que vous économisez. J'ai fait ce montage tellement de fois, ça fonctionne parfaitement", assure l'un de ses représentants.

Et voilà comment Dassaut, un grand groupe industriel français, qui vit en partie grâce aux livraisons d’armes à l’Etat français, spolie les finances publiques de la TVA que vous et moi devons acquitter rubis sur ongle pour tout ce que nous ache...

 

Pour accéder aux articles et ressources, identifiez-vous ci-dessous (ou par le bouton "connexion" en haut). Si vous n'êtes pas encore abonné-e, souscrivez ICI.