Spiritisme : Esprit de Charlie, si tu es là, frappe trois coups et réponds !

Toc….toc….toc…

– Alors, t’es content? Depuis ce jour où tu as eu la mauvaise idée de nous quitter, ces millions de Charlie qui ont défilé, discouru, dessiné, pour exprimer indignations et peurs, éradiquer les méchants, sauver la République, la liberté d’expression et la laïcité…

– M’Ouais.. mais la musique ne fait pas le bal et liberté d’expression, droit à l’insolence, fières maximes républicaines ne peuvent être seulement des mots ou des dessins, ou alors des caricatures…mais oui, oui, c’était bien.

– Et tu as vu ces lois sur la répression du terrorisme, l’interdiction de son apologie, les condamnations de quelques dizaines de paumés et d’une poignée de cinglés, les minutes de silence imposées aux gamins? Les copains des fanatiques qui étaient chez vous le 7 janvier, tu as vu comment on les traque, comment on les condamne? Dès 8 ans même! Tu es content?

– Bien sûr, bien sûr… mais société plurielle, melting pot, laïcité rénovée, ça ne va pas très bien avec lois liberticides, espionnage mondialisé de chaque citoyen, risques d’un Patriot act bien de chez nous, ni avec les politiciens qui jouent leur réélection sur la peur… je me demande si….

– Mais quand même les 1000 enseignants formés à la laïcité dès cette année, l’évaluation des candidats professeurs sur les valeurs de la République, la journée de la laïcité désormais chaque 9 décembre, l’enseignement moral et civique à l’école, le parcours éducatif citoyen pour tous les élèves, la carte scolaire refondue, ça n’est pas rien!

– Ouais; ça sent un peu l’ordre moral non? Et puis tu sais, là où je suis maintenant, le cinéma c’est gratuit et avec Saint Pierre on a regardé hier ce film américain de 98, « Couvre feu », qui présentait une Amérique de l’avant 11 septembre où la lutte contre un fanatisme religieux islamiste menait à la dictature militaire… mais comme ça se passe chez les Américains ça finit bien…ils sont sauvés par un bon flic noir et grâce à leurs valeur démocratiques… .
Et tous ces braves gens qui ont défilé main dans la main c’était l’union nationale pour aller où et avec qui? Et tu sais on a internet au Paradis: apparemment sur terre ça marche toujours bien les affaires et les arrangements entre amis …

Allez, je te quitte, j’ai un dessin à faire: « Saint Pierre a perdu la clé du Paradis. Le petit père Hollande, la mère Marine, Macron, Juncker et quelques copains à eux la cherchent. Il fait nuit et il y a un réverbère, la clé est dans l’ombre… mais ils ne la cherchent que sous le réverbère parce que c’est éclairé et qu’on les verra mieux aux infos.
Et on devine à peine, plus loin, une foule de gens qui cherchent aussi, ensemble et au bon endroit mais dans l’ombre ».

Christian RUBECHI

Print Friendly, PDF & Email