Nous avons reçu mar­di soir 17 mars un cour­rier élec­tro­nique de plu­sieurs orga­ni­sa­tions (voir liste ci-des­sous). Elles font savoir qu’elles ont fait par­ve­nir une lettre ouverte au direc­teur de la cen­trale de Fes­sen­heim. La lettre ouverte est dis­po­nible en cli­quant ici.

Mes­dames, Mes­sieurs de la Presse,

Nous venons d’a­dres­ser à l’ins­tant, par mail, une LETTRE OUVERTE à Mon­sieur Thier­ry ROSSO, Direc­teur du CNPE de FESSENHEIM.

Le der­nier « inci­dent » décla­ré par EDF Fes­sen­heim pose de graves ques­tions, qui nous per­mettent de consi­dé­rer que le Direc­teur de la cen­trale nucléaire de FESSENHEIM a failli :

  • failli à son devoir d’information

  • failli à son devoir de sûreté

  • failli à son devoir de transparence.

Le public a le droit de savoir, car ce qui s’est pas­sé est réel­le­ment inquiétant.
MERCI de bien vou­loir don­ner cette infor­ma­tion le plus exhaus­ti­ve­ment qu’il vous sera possible.

Nota : A la fin de la lettre ouverte, vous trou­ve­rez le lien qui vous don­ne­ra accès à la lettre de suite de l’ASN. Elle inter­pelle aussi !

Veuillez croire en nos salutations.

Jean-Jacques RETTIG, Pré­sident du CSFR – Comi­té pour la Sau­ve­garde de Fes­sen­heim et de la plaine du Rhin

Rémi VERDET, Pré­sident de l’as­so­cia­tion Stop Trans­ports – Halte au Nucléaire

Aline BAUMANN, Pré­si­dente de l’as­so­cia­tion Stop Fessenheim

Lucien JENNY, Col­lec­tif Les Citoyens Vigi­lants des envi­rons de Fessenheim

Jean-Paul LACÔTE, Pré­sident de la fédé­ra­tion Alsace Nature – sec­tion Haut-Rhin

Print Friendly, PDF & Email