Le fondateur et directeur de publication de la Feuille de chou mis en examen !

liberte

« Convoqué pour première comparution le 10 juin 2015 au Tribunal de Grande Instance de Strasbourg,  entendu pendant moins d’une heure, j’ai été sans délai mis en examen, selon la procédure propre au droit de la presse, pour « avoir tenu des propos portant atteinte à l’honneur et à la considération de Jean-Claude Bournez » dans deux articles parus en décembre 2014 :

 « Noël à Strasbourg : le chef de la Mission Rom de la Ville de Strasbourg demande l’expulsion d’une dizaine d’enfants dont deux sont des nourrissons »

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/75042

 « Une femme avec neuf enfants laissés à la rue par la Ville de Strasbourg »

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/75221

J’ai répondu aux questions du juge, en niant avoir « porté atteinte à l’honneur et à la considération de Jean-Claude Bournez. ».

D’ailleurs les deux billets nomment « le chef de la Mission Rom…Jean-Claude Bournez », un fonctionnaire et/ou « la Ville de Strasbourg », c’est-à-dire les élus donneurs d’ordres .

 Devant le juge, j’ai relaté les faits constatés sur place et exposés dans les articles incriminés.

J’ai expliqué pourquoi, fils, petit-fils et neveu de membres de ma famille exterminés par les nazis, parce qu’ils étaient juifs, je me suis senti concerné depuis 2012, par la situation des  Roms.

 La Feuille de chou a consacré de nombreux articles à la situation dramatique et inadmissible de ces citoyens de l’Union européenne, sur la base d’une présence régulière, aux côtés d’associations et d’ONG, sur les terrains, dits « illégaux » ou gérés par la Ville..

Tout récemment encore, la Feuille de chou,  a  publié un article sur la chasse quotidienne aux Roms, organisée par la Ville de Strasbourg, avec sa police municipale, contre une vingtaine de personnes, dont un enfant de 9 ans, toutes sans abri.

« Chaque matin peu après cinq heures, des Roms, dont un enfant de 9 ans, sont chassés par la police à Strasbourg. »

 http://la-feuille-de-chou.fr/archives/83146

Intimider et frapper à la caisse

 Au moment où les évacuations de camps roms, sans le relogement pourtant prévu par une circulaire ministérielle, sont quasi quotidiennes en France, ce n’est pas un hasard si la Feuille de chou, comme d’autres médias libres, est menacée par un procès juridique autant que politique.

Il s’agit d’intimider, de frapper à la caisse et de faire taire tous ceux qui s’opposent à ces politiques, comme les personnes mises en examen pour « délit de solidarité » ou participation aux luttes syndicales et écologistes.

C’est pourquoi la Feuille de chou appelle tous les partis, syndicats, associations, individus qui partagent  ces combats, les ami(e)s des Roms, des migrants, des sans-papiers, les associations de défense des droits humains, les antiracistes, les antifascistes, et celles attachées à  la liberté d’expression et à la liberté de la presse, à se mobiliser sans attendre, dès maintenant, et à la rentrée de septembre, avant et pendant le procès, contre cette mise en examen illégitime.

Défendre la Feuille de chou, toujours aux côtés des acteurs sociaux, politiques et culturels, ici comme ailleurs, c’est défendre toutes nos libertés et nos luttes !

Déjà plusieurs organisations locales et nationales  nous ont proposé leur soutien. Nous comptons sur vous pour vous joindre à ce combat. Une pétition est à venir, sans oublier le nécessaire soutien financier. Nous vous tiendrons au courant régulièrement des suites.

Toute correspondance à F2C.media@gmail.com

Jean-Claude Meyer, administrateur de la Feuille de chou

http://la-feuille-de-chou.fr

L’Alterpresse68 : C’est sans aucune hésitation que nous décidons de publier les propos de Jean-Claude Meyer ainsi que les liens d’articles de la Feuille de Chou dont ceux visés par l’affaire. Nous nous associons à l’appel au soutien qui rassemble déjà de nombreuses organisations.

Pour être partie prenante de l’action menée par les associations de défense des migrants, des sans-abris et de toute cette population marginalisée et en profonde détresse, nous ne pouvons que soutenir les initiatives du journal pour informer de la réalité de ce qui se passe et qui est trop souvent complaisamment passée sous silence par la « presse officielle »… Dès que nous aurons des informations supplémentaires sur cette affaire et les moyens de mobilisation mis en place, nous informerons nos lecteurs auxquels nous conseillons de consulter régulièrement le site de ce journal alternatif remarquable qu’est “La feuille de chou”.

Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire sur “Le fondateur et directeur de publication de la Feuille de chou mis en examen !”

  1. Chers ami(e)s, merci de votre soutien si rapide et entier.
    Vous serez bien entendu tenus au courant des suites dans les jours à venir et à la rentrée (pétition, communiqués, etc).
    Les médias indépendants ne se laisseront pas étouffer!

Les commentaires sont fermés