Le restaurant d’entreprise des cheminots de Mulhouse accueillait l’assemblée générale des cheminots grévistes au lendemain d’une journée de manifestation bien suivie dans la cité du Bollwerk.

Quels enseignements en tirer ? Comment poursuivre ? Que mettre dans la balance devant l’intransigeance affichée du gouvernement ? Peut-on élargir le mouvement ?

Toutes ces questions ont été évoquées et débattues sans fard durant 1 h 30. On sent bien qu’au 37e jour de grève, des impatiences se font jour, des sentiments divers s’expriment à l’égard de ceux qui ne sont pas dans le mouvement même s’ils soutiennent financièrement…

On voit bien un monde du travail encore segmenté que les syndicalistes CGT et SUD présents tentent de rassembler. Il est vrai qu’une analyse objective de la situation montre bien que dans un nombre important de secteurs, des mobilisations rarement atteintes se déroulent : hôpitaux, enseignants, avocats, Radio France, les salariés de la culture…

Pourtant, chacun à un peu le sentiment de se battre seul dans son coin, et il est difficile pour les organisations syndicales de faire converger ces luttes.

Moment crucial dans une grève reconductible, l’assemblée générale est aussi le lieu où se libère la parole d’une manière sincère et spontanée. Nous en aurons la preuve à l’écoute de celle-ci qui, en conclusion, a décidé de reconduire la grève jusqu’à lundi en adoptant un programme d’action plus souple et plus original que les traditionnelles manifestations.

Le contact avec les citoyens mais également avec les autres salariés de l’entreprise SNCF devient la priorité pour expliquer la nocivité du projet de réforme des retraites pour l’ensemble de la population et faire partager la nécessité de retirer le projet et d’ouvrir des négociations pour améliorer le système existant.

Découvrez 6 moments sonores de l’assemblée générale. Prise de sons et commentaires de Michel Muller:

Présentation
Échanges introduits par le secrétaire CGT des cheminots de Mulhouse
Suite des échanges et prise d’initiatives CGT-SUD
Suite des échanges et propositions
Entrevue avec Stéphanie, cheminote en grève depuis 37 jours
Entrevue avec Mathieu Relin, secrétaire du syndicat SUD-RAIL de Mulhouse

Une galerie d’images de la manifestation du 9 janvier 2020 à Mulhouse

Print Friendly, PDF & Email