Imagine

Il est des imbéciles et criminels qui prennent une religion en otage pour imposer leur vision de la société. Il est normal et légitime de s’opposer et de lutter contre cette volonté d’asservir les hommes et les femmes à des dogmes.

Et il y a des imbéciles qui se mobilisent, cette fois-ci en Corse et peut être ailleurs demain, pour interdire à des enseignants et leurs élèves de chanter en plusieurs langues la chanson de Lennon : en anglais, en français, en corse… et en arabe. C’est cette langue qui n’a pas plu.

Au lieu de dénoncer cette imbécilité par un article, L’Alterpresse a préféré publier l’objet du délit : les paroles de la chanson de John Lennon. On comprendra mieux en les lisant que l’imbécilité est peut être le moteur d’autre chose…

lennon

Imagine there’s no heaven
It’s easy if you try
No hell below us
Above us only sky
Imagine all the people
Living for today

Imagine there’s no countries
It isn’t hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace

You…
You may say I’m a dreamer
But I’m not the only one
I hope some day you’ll join us
And the world will be as one

Imagine no possessions
I wonder if you can
No need for greed or hunger
Our brotherhood of man
Imagine all the people
Sharing all the world

And the world will live as one

Traduction

Imagine

Imaginez qu’il n’y a pas de Paradis,
C’est facile si vous essayez,
Aucun enfer en dessous de nous,
Au dessus de nous seulement le ciel,
Imaginez tous les gens,
Vivant le présent…

Imaginez qu’il n’y a aucun pays,
Ce n’est pas dur à faire,
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
Aucune religion non plus,
Imaginez tous les gens,
Vivant leurs vies dans la paix…

Vous pouvez dire que je suis un rêveur,
Mais je ne suis pas le seul,
J’espère qu’un jour vous nous rejoindrez,
Et que le monde vivra uni

Imaginez aucunes possessions,
Je me demande si vous le pouvez,
Aucun besoin d’avidité ou de faim,
La fraternité des hommes,
Imaginez tous les gens,
Partageant tous le monde…

Vous pouvez dire que je suis un rêveur,
Mais je ne suis pas le seul,
J’espère qu’un jour vous nous rejoindrez,
Et que le monde vivra uni

 

Print Friendly, PDF & Email