Dans le Haut-Rhin : Strau­mann s’at­taque aux béné­fi­ciaires du RSA

Un com­mu­ni­qué, des­ti­né à une dif­fu­sion locale et natio­nale, inti­tu­lé : « Non au SBO (Ser­vice Béné­vole Obli­ga­toire) pour les RSA ! » est acces­sible ici. Il fait suite à une réunion, le mar­di 9 février, de plu­sieurs asso­cia­tions haut-rhi­noises qui ont sou­hai­té réagir à l’i­ni­tia­tive d’E. Strau­mann, le pré­sident du conseil dépar­te­men­tal du Haut-Rhin qui a exi­gé de tous les élu-e‑s du CD68 un vote pour la mise en place d’un régime de tra­vail obli­ga­toire de 7 heures par semaine pour tous les béné­fi­ciaires du RSA.

Le terme « exi­gé » n’est pas trop fort puis­qu’une élue de droite, farou­che­ment contre ce pro­jet, a fina­le­ment voté pour, par dis­ci­pline, après avoir lu une décla­ra­tion d’in­di­gna­tion et de pro­tes­ta­tion, en s’a­dres­sant à l’en­semble de ses col­lègues de droite. L’Alterpresse68 a deman­dé une copie de cette décla­ra­tion dont la « grande » presse n’a pas par­lé. Si nous l’ob­te­nons, nous en ferons connaître le conte­nu à nos lec­trices et lec­teurs. Quant à la seule élue PS du CD68, elle s’est abstenue…

Si le pré­sident du CD68 et tous ceux qui par­tagent ses objec­tifs réac­tion­naires sont déter­mi­nés (voir sur ce site l’ar­ticle : Labeur du pauvre : Le conseil dépar­te­men­tal du Haut-Rhin œuvre pour le lar­bi­nat ), la riposte tarde un peu à s’or­ga­ni­ser. Si le ton du com­mu­ni­qué a les appa­rences de la radi­ca­li­té et de la colère, voire de la rage, qui se sont expri­mées dans la pre­mière par­tie de la réunion du 9 février, le texte reste flou sur les reven­di­ca­tions et les objec­tifs que le col­lec­tif nais­sant devrait s’as­si­gner en pareilles cir­cons­tances. Il ne contient même pas l’i­dée d’exi­ger des excuses du pré­sident du CD68 pour ses pro­pos scan­da­leux et stig­ma­ti­sants. Une idée qui a pour­tant sus­ci­té beau­coup d’in­té­rêt lors­qu’elle a été avan­cée au cours de la réunion. Une idée qui a été « oubliée » par les rédac­teurs du com­mu­ni­qué, crai­gnant, pour des rai­sons diverses et pas tou­jours avouables, de trop heur­ter E. Strau­mann. Lequel conti­nue sur sa lan­cée, et sans état d’âme, lui : le 10 février il a mis au défi la ministre M. Tou­raine – qui consi­dère illé­gale la déci­sion du CD68 – de le défé­rer devant un tribunal.

Vous com­pren­drez que, dans ces condi­tions, l’é­quipe de L’Alterpresse68 n’ait pas été una­nime à approu­ver ce com­mu­ni­qué. Qui pour­rait être sui­vi d’autres ini­tia­tives, puisque le col­lec­tif, qui sou­haite s’é­lar­gir, devrait orga­ni­ser une nou­velle réunion le 22 février pro­chain. Peut-être avec l’o­bli­ga­tion de mettre à son ordre du jour un autre « coup » per­pé­tré par E. Strau­mann ou un de ses semblables ?…

Dans le Bas-Rhin : Bier­ry s’at­taque à l’hé­ber­ge­ment d’urgence

Avant même le ser­vice du béné­vo­lat obli­ga­toire (SBO) ins­tau­ré par les élus du Haut-Rhin, la bas­sesse avait sévi au nord de la région.

Le conseil dépar­te­men­tal du Bas-Rhin a en effet déci­dé de sup­pri­mer les cré­dits de l’hébergement d’urgence, sans pré­avis, et avec effet rétro­ac­tif au 1er janvier !

Des tra­vailleurs sociaux ont mani­fes­té jeu­di près de l’hôtel du pré­fet, où une réunion se tenait sur le sujet.

L’information avait été révé­lée à la fin du mois de jan­vier. La somme en jeu, déri­soire à l’échelle dépar­te­men­tale, et au regard de l’enjeu, est de 640 000 euros.

Fré­dé­ric Bier­ry, pré­sident aus­si plein de res­sources inhu­maines qu’E­ric Strau­mann, son homo­logue haut-rhi­nois, plaide la baisse des dota­tions de l’État pour jus­ti­fier sa décision.

Notre confrère stras­bour­geois « la feuille de chou » consacre un repor­tage sur le sujet, à décou­vrir ici.

Quant à la FNARS Alsace, elle a adres­sé une lettre ouverte au pré­fet, à Bier­ry et au maire de Stras­bourg pour deman­der une « ren­contre per­met­tant de trou­ver des solu­tions ». La lettre est ici. Elle va sûre­ment faire peur à Bierry.

Tout comme le com­mu­ni­qué haut-rhi­nois va ter­ri­ble­ment angois­ser Straumann…

B. Schaef­fer

Print Friendly, PDF & Email