A lire et se faire plaisir…

 

Dans l’ombre de la peur : Le big data et nous

Michaël Keller et Josh Neufeld

Cette bande dessinée se déroule comme un documentaire : deux personnages, Josh, le dessinateur moyennement averti, et Michael, le journaliste spécialisé dans les médias. Au cours de leur périple et de leurs réflexions, ils vont rencontrer plusieurs spécialistes et mettre en lumière l’importance de la protection des données numériques.

Si vous cherchiez des arguments et des exemples pertinents pour convaince, cet album est fait pour vous ! Ce n’est pas toujours très clair mais il en ressort tout de même plusieurs idées intéressantes, notamment sur la pression sociale à adhérer aux nouvelles technologies ou encore sur la création de profils-types à partir de toutes les données. L’utilisation des données numériques sur notre vie sont déjà visibles lorsqu’on est sur Facebook. Si j’aime certaines publications, elles reviendront plus nombreuses. Si je vais sur des sites écolos, je me retrouve avec de la pub pour telle ou telle marque soi-disant écolo. Si j’indique quelque part que je suis une femme de 30 ans, bonjour les articles sur la maternité !

Ce qui manque tout de même, c’est l’aspect polluant du stockage des données, notamment avec le refroidissement des serveurs et l’apparente gratuité du net.

 

 

DMZ (plusieurs volumes, en cours)

Brain Wood et Riccardo Burchielli

Dans une Amérique dystopique, les Etats-Unis sont en proie à une guerre civile opposant les états libres, présentés comme un soulèvement d’extrême-droite et ce qu’il reste des Etats-Unis. Au cœur du conflit, New-York et plus précisément Manhattan, où aucun des deux camps n’est parvenu à s’imposer. C’est la zone démilitarisée, la DMZ.

Nous suivons Matthew Roth, stagiaire pour Liberty News, une chaîne d’information qui soutient activement les Etats-Unis, et son périple dans Manhattan. Abandonné par ses supérieurs, isolé alors que les tirs fusent, il va découvrir la vie des habitant.e.s au-delà des images diffusées par les médias.

La série n’est pas encore terminée mais chaque bande dessinée peut se lire plus ou moins indépendamment (commencez tout de même avec le tome 1 histoire de saisir les enjeux). Manipulations politiques, violence militaire et critique du système capitaliste sont au programme pour une série qui propose un autre regard sur la guerre et sur ses habitant.e.s, faisant la part belle aux petites lâchetés et au courage quotidien dans le grand jeu de l’histoire. Les personnages secondaires sont bien écrits et assez complexes pour être réalistes et attachants.

Et comme le souligne l’auteur, toute ressemblance avec une histoire réelle n’est pas une coïncidence, maintenant, à vous de trouver laquelle !

 

 

L’affaire des affaires (4 volumes)

Denis Robert et Laurent Astier

Le journaliste Denis Robert, ancien de Libération, retrouve un peu de tranquilité à Metz où il s’installe avec sa famille. Un jour, un de ses contacts le met sur la piste de Clearstream, la banque des banque. Commence alors pour le journaliste une première enquête (tomes 1 et 2) pour dénoncer l’affaire Clearstream et la possibilité de blanchiment d’argent massif par la l’entreprise. Cette première partie est assez intéressante pour comprendre le fonctionnement de Clearstream et autant vous dire que ce n’est pas évident. De même, il met en avant le président actuel de la commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans son rôle de premier ministre du Luxembourg. Aujourd’hui comme hier, aucune surprise à le voir défendre l’existence des paradis fiscaux ! Beaucoup de journalistes sont montrés du doigt comme étant des sujets loyaux du système, notamment un certain Edwy Plenel alors qu’il travaillait encore au Monde jusqu’en 2005.

La deuxième partie ressemble plus à un roman d’espionnage et remet en perspective, du point de vue de l’auteur, le déroulement de Clearstream 2 avec les faux documents sensés montrer du doigt Nicolas Sarkozy et d’autres figures emblématiques du monde politique et économique français. Ce que le journaliste souligne au final, c’est que, malheureusement, l’affaire Clearstream 2 va totalement éclipser la première affaire pourtant encore tellement actuelle !

 

Cécile Germain

Print Friendly, PDF & Email