PLU de Wattwiller: sauvegarde du « grand pré »

Collecte de fonds pour attaquer en justice administrative

Nous avons déjà évoqué cette affaire de spéculation immobilière dans le cadre du Plan local d’Urbanisme (PLU), qui bénéficie à des élus membres du conseil municipal et leurs familles, au prix de la destruction d’un paysage original, emblématique de l’identité du village de Wattwiller réputé pour ses sources d’eau minérale. Le dénommé « grand pré » se situe au bas du village,et en signale l’entrée, à proximité de la zone artisanale et de l’usine d’embouteillage. Cette affaire avait fait l’objet entre autres d’une consultation d’initiative citoyenne (référundum) dont nous nous étions fait l’écho : 500 électeurs environ sur quelques 1300, y avaient participé pour désapprouver le projet du Conseil Municipal. Un taux record (38%) pour ce type d’événement non officiel, et un message limpide comme de l’eau … de Wattwiller : 97% de NON à la transformation de la cette zone naturelle du « grand pré » en terrain constructible.

Les élus de Wattwiller ont tout de même approuvé le projet de PLU le lundi 9 avril, dans une ambiance  particulièrement tendue. En effet une centaine de villageois avaient investi la mairie pour tenter d’assister à la séance publique du conseil municipal. Au final des escaliers encombrés et une salle archicomble pour assister à deux prises de parole des élus majoritaires : celle du maire BUSCHE qui a simplement lu certains extraits du PLU, et celle du député SCHELLENBERGER qui a fait l’apologie de ce document d’urbanisme dévastateur devant un public stupéfait. Le résultat du vote à bulletin secret a surpris les observateurs puisque le projet n’a été approuvé que par 12 voix sur 19. Y aurait-il de l’eau dans le gaz de la municipalité « aux affaires » ?

Dans la foulée, les porte-parole de l’association « Coeur de village » créée voici deux mois pour sauver le « grand pré » ont annoncé que celle-ci se voyait désormais amenée à passer de l’action citoyenne à l’action juridique : en clair le PLU de Wattwiller sera attaqué devant le Tribunal Administratif de Strasbourg.

À cet effet, l’association continue de solliciter des nouveaux adhérents et de collecter des dons . Toutes celles et ceux qui veulent manifester leur solidarité dans la bataille juridique qui se prépare sont les bienvenu(e)s. L’adhésion à l’association « Coeur de village » n’est pas uniquement réservée aux seuls habitants du village : le paysage d’entrée de Wattwiller est un bien commun, considéré comme tel bien au-delà du village, comme en témoignent déjà certaines adhésions hors village.

Montant de l’adhésion 10€

Contact : Cœur de village, rue des Vosges, 68 700 Wattwiller

Print Friendly, PDF & Email