L’arbre qui cache le malaise, à l’office national des forêts

Nous reproduisons ici un appel émanant de l’intersyndicale de l’ONF (Office national des forêts), faisant état de leurs multiples inquiétudes concernant la gestion durable des ressources sylvestres, au regard des besoins de sauvegarde, dans un contexte de rupture de dialogue avec les ministères de tutelle auxquels ont affaire les agents de cette administration.

Pour ce faire, une “marche pour la forêt” nationale est organisé au cours des mois de septembre et octobre 2018. Elle passe naturellement par les départements alsaciens du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

 

A tous les amoureux de la nature et de la forêt,

C’est souvent sur une route forestière ou à l’occasion d’une réunion que nous nous croisons et que nous échangeons mais pourtant, aujourd’hui, nous avons souhaité nous adresser à vous par écrit.

En effet, une bonne partie des personnels de l’Office National des Forêts s’inquiète pour l’avenir des forêts publiques au regard des décisions et des orientations prises par sa direction générale et ses ministères de tutelle. Il est d’ailleurs impossible à ce jour et cela depuis plusieurs mois, d’avoir un dialogue sérieux avec l’un de ces ministères. La forêt ne saurait être gérée au seul regard de la rentabilité économique ! Elle fait et protège notre eau, nos sols, nos paysages, une multitude d’espèces animales et nous accueille. Nous aimons notre métier car il est utile, à vous, à nous tous. Il est aujourd’hui remis en cause et la privatisation de la gestion des forêts publiques ne s’est jamais profilée de manière aussi évidente.

Au-delà des forêts publiques, c’est l’ensemble de la forêt qui est menacée d’industrialisation au prétexte du développement de l’économie soit disant « verte ». Faut-il au motif de développer la production d’énergie notamment électrique, bruler les arbres et sacrifier la forêt ? Faut-il pour continuer à consommer plus d’énergie, faire de la forêt une usine à bois au bénéfice de lobbies financiers et au détriment des services inestimables que la forêt rend à tous ?

Après un an d’actions et autres manifestations, l’Intersyndicale a souhaité interpeller les citoyens et en particulier les usagers et défenseurs de la forêt que vous êtes. C’est pourquoi nous vous invitons à participer à la grande « Marche pour la Forêt » que nous organisons pendant les mois de septembre et octobre 2018. Quatre parcours composés d’étapes journalières de 15 à 20 km vont sillonner la France pour rejoindre l’emblématique forêt domaniale de Tronçais (Allier). C’est dans cette forêt que les principes de la gestion durable ont commencé à être mis en œuvre par les forestiers publics… il y a trois cent cinquante ans.

Pour défendre la forêt, notre bien commun et sa gestion multifonctionnelle, pour que votre patrimoine ne soit pas considéré comme une mine de charbon que l’on pille puis qu’on abandonne. Parce que vous avez le pouvoir de changer les choses, venez marcher et faisons « un bout d’chemin » ensemble.

Rendez-vous sur le site https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/ pour tous les renseignements nécessaires (contacts, étapes, lieux et heures de rendez-vous …).

Dans le Bas-Rhin

3 étapes auront lieu:

> le17/09 : Strasbourg– Ernolsheim/Bruche (départ vers 10h_place Kléber)

> le 18/09 : Ernolsheim/Bruche –Wangen,

> le 20/09 : Wangen – Wangenbourg-Engenthal

Dans le Haut-Rhin

2 étapes auront lieu

> le 26/09 : Mulhouse (rdv 10h,départ 11h Place de la Réunion)-Illfurth (maison des Œuvres)

> le 27/09 : Illfurth (départ 9h maison des Œuvres) Valdieu- Lutran (salle communale)

En attendant de vous retrouver au détour d’un sentier, recevez nos sylvestres salutations.

L’Intersyndicale des personnels de L’ONF

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.