Coréa­li­sée avec Radio MNE, Radio Cam­pus, et Euro­pho­ni­ca, notre émis­sion dif­fu­sée le 16 jan­vier 2019 depuis le Par­le­ment Euro­péen de Stras­bourg, dédiée à notre cher Bar­tosz Pio­tr Orent-Nied­ziels­ki, vic­time du tireur du 11 décembre 2018.

Bar­tek repré­sen­tait cette union pour la défense de la diver­si­té des cultures et des reli­gions, pour la paix, pour l’humanisme.

On dit sou­vent aus­si que Bar­tek était le monde à lui seul. Pro­fes­seur de yid­dish et défen­seur des pales­ti­niens, dan­seur tra­di­tion­nel et jour­na­liste euro­péen, répa­ra­teur de vélos et amou­reux de bande-des­si­née, polo­nais et fran­çais, hété­ro et homo, guide et bar­man, his­to­rien et fêtard : il repré­sen­tait aus­si nos para­doxes et nos inco­hé­rences. Comme le monde qu’il a connu.

Bar­tek était Stras­bourg. Bar­tek était l’UE. Bar­tek était le monde. Et même si notre monde s’écroule, nous conti­nue­rons avec fer­veur, mais sans haine, à reven­di­quer, à défendre et à relayer les causes qu’il défen­dait (en dor­mant le moins pos­sible, comme lui !).

Print Friendly, PDF & Email