En grève reconductible, une trentaine d'agents spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) se retrouvent depuis hier devant l’entrée C de la mairie de Mulhouse. Le mouvement devrait se poursuivre tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis à 16h, jusqu'à obtention de leurs revendications.

Une délégation devrait être reçue aujourd’hui par le Directeur des ressources humaines et le directeur général des services.

Sur les 46 écoles maternelles que compte la ville, certains de ces agents indispensables au fonctionnement des écoles ont vu disparaitre depuis le mois de décembre 2018 des primes liées aux quartiers les plus en difficultés de la ville dans lesquels ils exercent.

Le montant de la prime avoisinerait 37 euros brut. Celle-ci, bien que modeste, fait toute la différence sur la base d’un salaire avoisinant souvent le SMIC.

Les agents réclament également le retour au principe d’une ATSEM par classe (système "N-1" à partir de 5 ou 6 classes, lequel entraine un roulemen...

 

Pour accéder aux articles et ressources, identifiez-vous ci-dessous (ou par le bouton "connexion" en haut). Si vous n'êtes pas encore abonné-e, souscrivez ICI.