C’est à coups de sif­flets et de tam­bou­rins endia­blés que les ATSEM de Mul­house, un per­son­nel com­plé­men­taire fémi­nin des pro­fes­seurs des écoles mater­nelles, ain­si que nous vous l’in­di­quions déjà par ici, se sont rap­pe­lés au bon sou­ve­nir de leur employeur muni­ci­pal, devant l’im­meuble du SIVOM, situé 25 ave­nue Ken­ne­dy, après avoir déjà mani­fes­té le 1er septembre. 

Une délé­ga­tion était reçue pour entre­tien, mais sans pers­pec­tive de réso­lu­tion à court terme. Ce qui occa­sion­na une entrée en force des mani­fes­tantes dans les lieux. 

Elles réclament à juste titre une plus grande recon­nais­sance de leurs mis­sions essen­tielles, dont notam­ment une aug­men­ta­tion de 25% de la valeur du point d’in­dice, et une reva­lo­ri­sa­tion de leurs salaires. 

Remon­tées comme des pen­dules, elles ont expo­sé leurs griefs et fait part de leurs indi­gna­tions devant le micro de Mar­tin Wil­helm, avant un nou­veau ren­dez-vous pré­vu cette fois avec Michèle Lutz, maire de Mul­house, en date du mar­di 27 sep­tembre à 11h30. 

La gale­rie pho­to­gra­phique de la mani­fes­ta­tion, par Mar­tin Wilhelm : 

Mer­ci de sou­te­nir notre média, et notam­ment nos nou­velles édi­tions papier. Ren­dez-vous ici, ou .

Print Friendly, PDF & Email