S’agissant de la dépollution du site PCUK-Lindane, préoccupation majeure pour l’association ATE, de l’urbanisation périphérique à l’artificialisation des terres naturelles et agricoles, jusqu’à l’utilisation des friches et des terrains pollués, en passant par les transports dans l’espace urbain ou la résilience humaine et sociale vis-à-vis de l’environnement, ou la place de l’agriculture raisonnée, tous les candidats ont été soumis à un tir serré de questions, dans la perspective de l’élection municipale à Colmar et Wintzenheim.

Le questionnaire de l’association Tiefenbach environnement a été soumis à Frédéric HILBERT, Stéphanie VILLEMIN, Gilbert MEYER, Tristan DENECHAUD et Eric STRAUMANN pour Colmar, et Claude KLINGER ZIND pour Wintzenheim?

Tous y ont répondu, à l’exception toutefois de Serge NICOLE, maire sortant de Wintzenheim, qui a refusé de répondre à la totalité des questions posées.

L’ensemble du questionnaire, ainsi que son analyse, sont disponibles ici.

L’association a par ailleurs reçu le soutien de Gilles-Eric SERALINI, professeur de biologie moléculaire de l’Université de Caen Normandie. Célèbre pour ses recherches sur les organismes génétiquement modifiés (OGM), dont notamment la toxicité du maïs Monsanto MON863, et NK 603, puis de l’herbicide Roundup.

Dans un courrier adressé à l’association, il y affirme que “Un stock souterrain illégal de lindane devrait ainsi être retiré immédiatement par les autorités compétentes, avec toutes les précautions, et une enquête criminelle devrait être diligentée”.

Sa lettre est disponible ici.

Vous jugez utile notre travail d’information ? Sachez qu’un journal “gratuit” ne peut exister dans la durée. Sauf à être financé par la publicité, ou… s’il commercialisait vos données personnelles ! En tant que média indépendant d’information locale, sans publicité, nous ne pouvons compter que sur votre don pour poursuivre notre tâche en toute liberté. Merci par avance.

Print Friendly, PDF & Email