Nous informions le 13 aout dernier de l’accident du travail de Mourad Bouhichecha, livreur à vélo pour la plateforme Deliveroo, dans une rue du quartier Rebberg à Mulhouse.

Nous apprenons ce jour son décès. Gravement touché et victime d’un traumatisme crânien, il avait été transporté en urgence à l’hôpital Émile Muller de Mulhouse, puis dans un service de réanimation de l’hôpital Pasteur à Colmar, enfin à nouveau transféré vers le GHRMSA de Mulhouse.

Enfin, il a été convoyé jusqu’au Centre de réadaptation de Mulhouse, rue Albert-Camus, faut de place en réanimation pour cause de COVID19, où il est mort 5 jours plus tard, alors qu’il était sorti du coma.

Intubé, paralysé des membres inférieurs et supérieurs, il aurait contracté une infection pulmonaire qui aurait retardé le moment où il aurait pu être dispensé du respirateur qui lui permettait de pallier son incapacité respiratoire.

Mourad était également un militant actif du mouvement social.

Les livreurs des plateformes de livraison de repas ont un simple statut d’auto-entrepreneur. Beaucoup d’entre eux travaillent pour plusieurs plateformes, sans droits au chômage ou aux congés payés, souvent sans compter leurs heures.

Le journal L’Alsace consacrait le 3 mars dernier un article sur les promesses non tenues par Deliveroo auprès de la famille de Mourad. Un autre article relatif à son décès a été publié le 19 mars dans le même quotidien.

Vous jugez utile notre travail d’information ? Sachez qu’un journal “gratuit” ne peut exister dans la durée. Sauf à être financé par la publicité, ou… s’il commercialisait vos données personnelles ! En tant que média indépendant d’information locale, sans publicité, nous ne pouvons compter que sur votre don pour poursuivre notre tâche en toute liberté. Merci par avance.

Print Friendly, PDF & Email