Une manifestation contre les injustices et le racisme a eu lieu ce mardi 9 juin à Mulhouse. De nombreux jeunes habitants de la ville se sont levés pour protester. En effet, les incessantes injustices, notamment vis-à-vis des gens de couleurs, ont poussé ces jeunes citoyens à s’unir durant l’événement.

Ces derniers jours, un engouement s’est propagé sur les réseaux sociaux contre des bavures policières commises récemment. On reproche aux policiers les contrôles au faciès trop fréquents, les acharnements envers les personnes de couleur et les perpétuels dérapages.

Nombreuses sont les arrestations qui ont donné lieu à des meurtres illégitimes : L’affaire de Georges Floyd, un Américain de 46 ans interpellé sans raison et tué par étranglement, a marqué les esprits des populations. A cela s’ajoute une énième expertise médicale du corps d’Adama Traoré, visant à écarter toute culpabilité des gendarmes présents lors de sa mort.

Des actes abjects, qui font de cette manifestation, un acte symbolique indispensable, permettant ainsi de rendre hommage à toutes ces victimes de violences policières, mais aussi d’empêcher toute pratique discriminatoire.

D’autres part, les protestataires attendent de cette manifestation, un meilleur investissement de la police, souhaitant que celle-ci ne soit pas contre eux mais qu’elle s’unisse à eux dans cette lutte contre l’injustice car elle seule est à même de changer les choses à la source.

La manifestation est engagée Place de la Réunion. Nous nous rassemblons sur cette place et acclamons des slogans forts tels que « POLICE PARTOUT, JUSTICE NULLE PART. » ou encore « PAS DE JUSTICE, PAS DE PAIX. ».

C’est après une première minute de silence que nous débutons la marche en direction du tribunal. Une fois arrivés au tribunal, lieu choisi car étant le symbole d’une justice bancale et défaillante, nous continuons à défendre nos idées par les slogans et les interventions diverses de ceux qui veulent se faire entendre.

La marche reprend son cours cette fois-ci vers le commissariat. Tout le long de la marche, nous remarquons le soutien de certains automobilistes qui se montrent coopératifs à son égard. Devant le commissariat de police, huit minutes de silence sont observées, faisant référence aux huit minutes de souffrance qu’a subi Georges Floyd lors de son arrestation, mais aussi à toutes les autres victimes.

C’est finalement à la Place de la Réunion que s’achève, dans un ton aussi pacifique qu’au début, la manifestation.

Nous regrettons néanmoins que les manifestants présents ne correspondaient qu’à une tranche d’âge limitée. Mais cela ne nous a pas empêché à nous, jeunes citoyens de Mulhouse, de parvenir à exposer nos idées sans engendrer de dégâts et de nous faire entendre de manière pacifiste, en espérant que cette manifestation aura permis d’ouvrir les yeux à certaines personnes sur les circonstances actuelles et de faire comprendre à d’autres les raisons pour lesquelles nous nous révoltons.

Massilya Hamraoui & Bartekh Silya

Notre galerie photographique, réalisée par C. Rubechi et N. Casanova

Son d’ambiance et déclarations

Print Friendly, PDF & Email