Pho­to de Mar­tin Wilhelm 

Une ving­taine de mili­tants ont ten­té d’in­ves­tir l’a­gence BNP de la Place de la réunion, afin d’ap­puyer une action contre l’é­va­sion fis­cale pré­pa­rée par les asso­cia­tions ATTAC et ANV COP21, avec le sou­tien de PCF68, Europe éco­lo­gie, CGT et gilets jaunes, notamment. 

Réso­lus d’a­gir pour une véri­table jus­tice fis­cale, ils sou­hai­taient « pré­le­ver direc­te­ment à la source » des mul­ti­na­tio­nales de type Ama­zon, McDonald’s, BNP-Pari­bas ou Total, dont les pra­tiques d’évasion (ou d’op­ti­mi­sa­tion) fis­cale sont notoires.

Une dis­tri­bu­tion de tract et des billets de 80 mil­liards d’eu­ros a été effec­tuée, devant l’agence BNP de la Place de la Réunion.

attac-tract-pre­le­ve­ment

Aux pre­miers rou­le­ments d’un tam­bour dont était pour­vu un mani­fes­tant, la police muni­ci­pale est inter­ve­nue pour faire ces­ser le trouble mani­feste à la consom­ma­tion de chur­ros de noël.

Quant à l’a­gence ban­caire, qui pen­sait être déles­tée de quelques mil­liards par des mili­tants for­ce­nés, entrai­nés à la méthode Spag­gia­ri, elle fer­ma cou­ra­geu­se­ment ses portes…

Les orga­ni­sa­teurs avaient choi­si de ne pré­ve­nir per­sonne de cette action éclair. Ni la mai­rie, ni même le double jour­nal unique du Cré­dit Mutuel (lequel ne s’est pas même dépla­cé lors de l’ac­tion pour le cli­mat du 6 novembre). 

Diverses affiches étaient visibles. Une ban­de­role « Met­tons au P.A.S. les mul­ti­na­tio­nales » (P.A.S. = pré­lè­ve­ment à la source). 

Sur un tré­teau, figu­rait un « der­nier avis avant sai­sie pour éva­sion fis­cale ». Dési­gnant BNP Pari­bas, et ses 194 filiales situées dans des para­dis fiscaux. 

Une autre avec la pho­to de Vic­to­ria, 23 ans, doc­to­rante sans finan­ce­ment : « sans finan­ce­ment public, pas de salaire et pas de recherche, ça devient un luxe de faire une thèse », et la pho­to de Robert, 74 ans, retrai­té : « avec le gel des retraites et l’aug­men­ta­tion de la CSG, mon pou­voir d’a­chat baisse d’an­née en année ».

Et encore : « Je paie mes impôts, Tu paies tes impôts, Nous payons nos impôts, BNP PARIBAS FRAUDE » ; « En France, nous sommes 67 mil­lions de vic­times de l’é­va­sion fis­cale ».

Sur la fin des para­dis fis­caux : « Sar­ko­zy l’a pro­mis, Hol­lande l’a juré, Macron l’a cra­ché, Total Éner­gie se MARRE ! »

Sur la jus­tice sociale : « Depuis 2013, plus de 13000 lits ont été sup­pri­més dans les hôpi­taux publics ».

Les mani­fes­tants se sont fina­le­ment dis­per­sés alors que les prises de parole n’ont pu avoir lieu en rai­son de l’intervention policière.

Quelques pho­tos de l’i­ni­tia­tive par Mar­tin Wil­helm :

Mer­ci de sou­te­nir notre média, et notam­ment nos nou­velles édi­tions papier. Ren­dez-vous ici, ou .

Print Friendly, PDF & Email