É l e c t i o n s   r é g i o n a l e s : débattons !

L’ALTERPRESSE68, RADIO MNE et l’association TerrESStre VEULENT DONNER UNE IMPULSION AU DEBAT ET A L’EDUCATION POPULAIRE

Pour traiter cette échéance politique, nous proposons  les initiatives suivantes :

  1. Un envoi aux organisations en lice lors des élections régionales de 3 séries de questions sur 3 thèmes(*) différents à 3 dates différentes. Les réponses écrites seront publiées dans L’Alterpresse68 qui, par ailleurs, alimentera le débat en publiant d’autres articles en lien avec le thème traité.
  2. Le partenariat avec radio MNE permettra de prolonger ces interviews écrites par des entretiens radiophoniques sur les mêmes thématiques.
  3. L’organisation par l’association des étudiants d’ESS de la Fonderie (TerrESStre), radio MNE et L’Alterpresse68 de trois débats publics selon une formule du « débat mouvant » (**) auxquels seront invités les organisations présentant des listes de candidat-e-s et qui auront répondu par écrit (avec textes publiés dans L’Alterpresse68). Ces listes auront ainsi l’occasion de préciser leur position et de la confronter à celles des autres listes candidates. Mais ce débat est ouvert à toutes et tous, représentants associatifs, syndicaux, étudiants, citoyens où chacun est sur un pied d’égalité.

Voilà les 3 thèmes qui donneront lieu à l’élaboration des questions et à l’organisation des débats publics :

  1. La nouvelle région ACAL peut-elle être cohérente, efficace et démocratique ?
  2. Quelles nouvelles formes de développement économique pour la région  ?
  3. Cultures et langues régionales, bilinguisme et enseignement, médias (en lien avec l’économie sociale et solidaire).

Le calendrier :

  1. Envoi des questions aux partis politiques sur le thème 1 pour une mise en ligne des réponses au fur et à mesure de leur arrivée à la rédaction. Et ce, au-delà même du « débat mouvant » pour les retardataires.
  2. Premier débat mouvant autour des questions du thème 1 : le jeudi 15 octobre à 18h dans le hall du campus Fonderie.
  3. Deuxième envoi aux partis sur le thème 2 : mi-octobre et publication des réponses dès réception par L’Alterpresse68.
  4. Deuxième débat mouvant : jeudi 19 novembre à 18h dans le hall du campus Fonderie. Il a été annulé suite à l’état d’urgence. Voir ici le communiqué qui a été diffusé.
  5. Troisième envoi sur le thème 3 : Il n’a été effectué que fin novembre, et ne pourra pas donné lieu à un débat mouvant spécifique, compte tenu de l’annulation de celui du 19 novembre.
  6. Déroulement du deuxième  débat : jeudi 3 décembre à 18h dans le hall du campus Fonderie (il remplace celui du 19 novembre qui a été annulé).

(*) Chaque thème fera l’objet d’un article composée )d’un « exposé » et de questions. Ces trois articles seront confectionnés au fur et à mesure du déroulement de la campagne, envoyés aux candidats et mis en ligne sur le site de L’Alterpresse68 sous le logo avec l’intitulé : “Les questions“.

(**) Voir la fiche technique à la fin de cet article. Vous pouvez aussi la télécharger en format PDF en cliquant ici.

 Les débats qui ont déjà eu lieu, à (ré)écouter :

  • Le « débat mouvant » organisé autour des questions du thème 1 s’est déroulé le jeudi 15 octobre 2015 dans le hall du campus Fonderie de 18h à 19h 30. Il a été retransmis en direct sur les ondes de Radio MNE. Le podcast est disponible ici.

  • L’émission « Un autre son de cloche » du jeudi 22 octobre 2015 de 20h à 21h a reçu Nadia Hoog, membre de « Unser Land » et tête de liste haut-rhinoise pour les candidat-e-s regroupé-e-s sous l’intitulé : « Non à l’ACAL, oui à nos régions ». Elle a été interviewée par Michel Mul­ler, Ber­nard Schaef­fer, Chris­tian Rube­chi, Jean-Luc Wer­ten­schlag dans le cadre d’une émission proposée par L’Alterpresse68, en partenariat avec Radio MNE. Le podcast est à écouter ici.

  • L’émission « Un autre son de cloche » du jeudi 5 novembre 2015 de 20h à 21h a reçu Aline Parmentier, membre du Parti Communiste Français et tête de liste haut-rhinoise pour les candidat-e-s regroupé-e-s sous l’intitulé : « Nos vies d’abord ! ». Elle a été interviewée par Jessica Blouin, Damir Haliti, Michel Mul­ler et Ber­nard Schaef­fer, membres des équipes de L’Alterpresse68 et de Radio MNE. Le podcast est à écouter ici.

  • L’émission « Un autre son de cloche » du jeudi 26 novembre 2015 (à 20h) a reçu Antoine Weachter (MEI) et Djamila Sonzogni (EELV) de la liste  « Un avenir écologiste et solidaire pour une région citoyenne », respectivement tête et deuxième de la liste haut-rhinoise. Ils ont été interviewés sur radio MNE par Michel Mul­ler, Chris­tian Rube­chi et Ber­nard Schaef­fer. Le podcast est à écouter ici.
  • Le « débat mouvant » organisé autour des questions des thèmes 2 et 3 (définis par L’Alterpresse68) s’est déroulé le jeudi 3 décembre 2015 dans le hall du campus Fonderie de 18h à 19h 30 et a été retransmis en direct sur les ondes de Radio MNE. Vous pouvez l’écouter ici.
  • L’émission « Un autre son de cloche » du jeudi 3 décembre 2015 (enregistrée le 2 décembre, diffusée le 3 à 20 h) a reçu Cléo Schweitzer, première secrétaire fédérale du Parti Socialiste du Haut-Rhin, en deuxième position sur la liste haut-rhinoise derrière A. Homé. Le représentante de la liste « » conduite régionalement par J.P. Masseret a été interviewée par Gaëlle Busson, Michel Muller, Christian Rubechi et Bernard Schaeffer. Le podcast est à écouter ici.

LA TECHNIQUE DU DEBAT MOUVANT “RADIOPHONIQUE” 

Le principe :

Le « débat mouvant » est une forme de débat dynamique qui favorise la participation. Sur une question précise et clivante, les participant-e-s sont invités à se positionner physiquement dans la salle, les « pour » et les « contre »

Dans la formule choisie par les organisateurs, personne n’aura le droit de rester au milieu (sans avis). Le fait de se déplacer réellement pousse à choisir un camp et des arguments.

Une fois que tout le monde a choisi “son camp”, l’« animateur » demande qui veut prendre la parole pour expliquer son positionnement. Quand un camp a donné un argument, c’est au tour de l’autre camp d’exprimer un argument.

Les participant-e-s (c’est à dire le « public » présent + un(e) représentant(e) de chaque liste candidate aux régionales) peuvent à tout moment changer de camp, s’ils sont convaincus par les arguments échangés.

L’« animateur » veille à ce que les interventions soient courtes et non répétitives. Lorsqu’une liste veut s’exprimer, l’animateur veille que cela ne soit qu’une fois pour chaque question par la bouche de son unique « représentant-e accrédité-e ».

Pour qu’un parti politique, ou une liste candidate, soit invité-e au « débat-mouvant », il (elle) devra avoir fourni, dans les jours précédant le débat, une contribution ayant donné lieu à publication dans L’Alterpresse68 et à commentaires éventuels sur les ondes de radio MNE.

Chaque débat mouvant aura son propre thème.

Lieu : Hall du campus de la Fonderie.

Dates : jeudi 15 octobre, jeudi 19 novembre et jeudi 3 décembre.

Heure : 18 h

Durée : environ 80 mn.

Dispositif :

  • Marquage au sol des camps (papier adhésif)
  • 4 micros : Un par camp (sur pied), un micro baladeur ou « casque » pour l’ « animateur », un micro pour l’arbitre.
  • Sonorisation du hall de la Fonderie
  • Diffusion radio en direct (et en différé par téléchargement) sur matériel radio dans le « bocal » (ex Radio Campus)
  • Sur la passerelle un « commentateur » raconte ce qui se passe aux auditeurs (et meuble les éventuels moments de flottement).
  • Un « arbitre » en touche signale les irrégularités de jeu : monopolisation de la parole, redite d’un argument, argument totalement infondé (mensonge).

Les intervenants :

– « Animateur du débat » : un professionnel expérimenté des débats mouvants.

– « Arbitre » : un membre de la rédaction de l’Alterpresse68 (qui a préparé le débat).

– « Commentateur » : un étudiant de l’UHA, intéressé par la radio, la politique et ayant des talents de commentateur sportif.

– Et, bien sûr, « le public » au milieu duquel figureront un ou une représentant-e de chaque liste candidate.

Organisation et déroulement

Les partis et listes en lice pour les régionales sont invités à se positionner sur le thème du débat (les questions précises sont gardées secrètes). Ils auront envoyé une contribution qui aura été publiée en ligne quelques jours avant le débat.

Les rédactions de L’Alterpresse68 et de radio MNE préparent le débat (fiches avec données clés, questions précises pour donner des éléments à l’ « animateur »).

La veille de chacune de trois émissions/débats, rédactions et « animateur » extérieur se seront coordonnés.

Le débat est public (large publicité préalable, en particulier vers les étudiants), les représentants politiques sont invités à venir mais participent comme les autres citoyens.

A la fin du débat, les représentants politiques donnent leur position sur la question en un temps limité (deux minutes).

L’émission sera disponible en téléchargement.

Un compte-rendu du débat sera publié sur l’Alterpresse68 et sur le site de MNE.

Print Friendly, PDF & Email