Le premier ministre et deux de ses ministres à Mulhouse lundi : Un comité d’accueil se prépare

M. Hollande a défendu bec et ongles, sur France Inter quand il s’est invité vendredi dernier à l’émission « Le Téléphone sonne », son projet de réforme du code du travail. « Cette loi est nécessaire pour l’économie française ». La liquidation des droits des salariés, la marginalisation des syndicats, la flexibilité totale du temps de travail sur seule décision des employeurs, amélioreraient donc la compétitivité des entreprises. Fariboles que tout cela ! Le père de l’actuel président du MEDEF avait déjà obtenu la suppression de l’autorisation de licenciement par l’inspection du travail avec la promesse de créer des emplois en masse. Avec le succès que l’on sait aujourd’hui.

Pour faire le service après-vente d’un projet de loi qui fait l’unanimité des syndicats contre lui, M. Valls, E. Macron et Mme El Khomri, la toute nouvelle ministre de l’emploi, viennent à Mulhouse, lundi 22 février et ont prévu de faire une halte au Pôle emploi Drouot à 14 h…

Nous avons reçu à L’Alterpresse, une avalanche de courriels, parfois accompagné de commentaires, d’appel, de communiqué pour que s’organise un comité d’accueil de ce trio qui est à la pointe de la dérégulation sociale dans notre pays. 

Nous les publions bien volontiers et nous serons présents aux côtés de ceux qui osent encore dire « non » à l’arbitraire et à l’injustice.

Michel Muller


 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’UNION DEPARTEMENTALE CGT DU HAUT RHIN

C’est avec surprise et par voie de Presse que l’Union Départementale du Haut-Rhin a pris connaissance de l’arrivée de Mr Valls, Mr Macron et Mme El Khomeri sur le département. Nous pouvons noter ici, une belle marque de dialogue social !!!

Si ces derniers sont venus jouer les VRP du projet de loi de la réforme du code du travail, il faut rappeler  que ce projet offre une liberté totale au patronat, mais constitue s’il était adopté un recul historique des droits pour les salariés.

53 articles, 7 titres, 131 pages où tout y passe, où tout est cassé

Encore une proposition de loi rétrograde qui vise plus à favoriser les grands actionnaires et par la même le MEDEF.

La future réforme du droit du travail instaure de fait la course au moins disant social pour les entreprises et un salariat low cost.

Elle est sous-tendue par l’idée que les protections sociales accordées aux salariés seraient la cause du chômage !

Depuis quand la déréglementation favorise t- elle l’emploi ?

Pour la CGT, Il est tout au contraire nécessaire de fortifier le code du travail pour lutter contre l’explosion de la précarité et la dégradation de la vie au travail.

Pour cela, l’Union départementale du Haut-Rhin appelle à se mobiliser

Le lundi 22 Février 2016

A partir de 14 heures devant l’agence Pole Emploi Drouot à Mulhouse

Pour revendiquer la prise en compte de droits nouveaux

Pour répondre aux défis du XXIème siècle et non le retour dans le passé.

Les dizaines de milliards de cadeaux fiscaux et d’exonération donnés au patronat depuis des années n’ont créé aucun emploi.

Nous réaffirmons avec force que l’augmentation des salaires et la RTT à 32 heures sont des solutions pour retrouver la croissance.

Sur le plan industriel les ministres vont visiter la plate-forme chimique de Chalampé alors que la direction du groupe, participant au véritable jeu de monopoly de ce que qui reste de la Chimie dans notre pays, prévoit la vente de l’ensemble de la division polyamides du groupe dont les usines Solvay et Butachimie de Chalampé/Ottmarsheim  sont un des fleurons.

Il y a besoin d’une réaction forte et unitaire du monde du travail, salariés, précaires, privés d’emplois.

 


 

Appel du Parti Communiste Français

Suite à l’annonce de la visite du premier ministre et de la ministre du travail au pôle emploi de Mulhouse lundi à 14h, les associations et syndicats se mobilisent pour leur préparer un comité d’accueil digne de ce nom. En tant que Communiste, nous ne devons pas être en dehors de ces rassemblements et marquer nous aussi notre désapprobation face à la politique menée par ce gouvernement, notamment par rapport au nouveau projet de réforme du code du travail qui va être prochainement présenté à l’assemblée nationale et qui risque fortement d’être passé en force avec le 49.3.

Ce projet fera la part belle aux patrons et nous ramènera un siècle en arrière:

  •  En détruisant les 35 h parce qu’il donne la possibilité aux entreprises que leurs employés puissent faire des semaines de 60 h en se passant des accords de branche et en ramenant la décision au cas par cas au niveau de l’entreprise.
  •  En limitant l’action des syndicats car il ouvre le champ des referendum en entreprise directement auprès des salariés si ces mêmes syndicats ne suivent pas les plans de la direction.
  •  En réduisant nettement les pouvoirs des tribunaux prudhommales ainsi que les compensations financières découlant des litiges entre patrons et salariés afin de décourager les poursuites.
  • En flexibilisant à outrance les salaires, les horaires et les changement de poste occupé par les salariés en fonction du contexte vécu par l’entreprise sans contrepartie et droit de refus de leurs personnels.
  • Etc.. Je n’arriverais pas a faire le tour dans ce mail de tous les points néfastes de ce projet de loi. (Egalité salariale, sociale et sociétale entre homme et femme….)

Le président Hollande ment délibérément quand il affirme que les salariés seront protégés et que leurs droits ne seront pas affectés par cette réforme !

Je vous invite donc à rejoindre le rassemblement devant le pôle emploi lundi à 14 h bardé de vos autocollants, drapeaux et casseroles pour l’occasion mais aussi de nous rassembler le même jour à 18h30 devant l’école élémentaire au 2 place Jules Ferry ou Rottner y tiendra une réunion.

Nous prévoyons une action demain matin au Drouot à 10 h rue de la navigation pour préparer le terrain et engager la population de ce quartier à nous rejoindre dans ces divers rassemblements.

Nous demandons au maximum de camarades disponibles et autres soutiens de nous donner un coup de main à diffuser notre tract que ce soit au Drouot dimanche matin ou pendant les deux rassemblements de lundi.


 

VALLS-MACRON-EL KHOMRI A MULHOUSE :

PROVOCATION !

Après la décision scandaleuse du Président du Conseil Départemental d’instituer le SBO (Service du bénévolat Obligatoire),

Après la piteuse réaction du gouvernement devant cette mesure inique et inefficace, renonçant même à faire appliquer la Loi bafouée par les élus,

Le Premier Ministre et ses deux acolytes se livrent à une gesticulation médiatique aussi pitoyable qu’indécente !

A quoi va servir cette descente improvisée dans l’Agence de Pôle Emploi d’un quartier en difficulté, sinon à envoyer un signal vide de sens à une population de plus en plus perplexe devant tant d’incompétence et d’inefficacité dans la lutte contre le chômage et la précarité ?

ASSEZ !

Assez de cynisme et de désinvolture d’un gouvernement indifférent aux souffrances de la population, seulement soucieux de ne pas contrarier le MEDEF !

Assez de passivité des associations, syndicats, partis de gauche massivement  opposés à cette politique anti-sociale et antisyndicale !

Il y a urgence ! Pas le temps de tergiverser !

Associations ! Syndicats ! Partis de Gauche ! Militants ! Citoyens !

Tous devant l’Agence Pôle Emploi Drouot

le lundi 22 février à 14 heures

avec drapeaux, banderolles, pancartes, mégaphones, casseroles, pour crier, hurler notre colère, notre raz-le bol devant ces caricatures de responsables politiques qui font la politique des ennemis du peuple !

Dehors VALLS, MACRON, EL KHOMRI,

DEMISSION

Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire sur “Le premier ministre et deux de ses ministres à Mulhouse lundi : Un comité d’accueil se prépare”

  1. ATTENTION: CECI N’EST PAS UN APPEL A VOTER SARKOZY,(ET MARINE NON PLUS D’AILLEURS, CA DEVRAIT ALLER SANS LE DIRE, MAIS ON N’EST JAMAIS TROP PRUDENT…)

    Salut Michel et les autres,

    Je voulais réagir par l’humour à cette journée ô combien révélatrice de la saloperie sans nom de ce gouvernement qui ose encore se prétendre de gauche
    Vraiment, je n’en ai ni le cœur, ni le temps, avec les appels au secours qui se multiplient de tous ceux qui ont entendu parler de nous avec les articles qui révèlent (enfin !) notre existence…

    Mais la mise en garde à vue du copain de la CGT…Sans commentaires ! Une nuit passée au commissariat parce qu’il a dit un peu plus fort que les autres le dégoût que nous inspirent ces responsables, responsables de rien et irresponsables de tout par leur lâcheté insigne et leurs génuflexions serviles devant le veau d’or…

    Et évidemment, ils envoient à leur place pour recevoir nos marques de mépris, des employés de maison juste un peu caparaçonnés comme des chevaux de guerre, comme si nos pancartes et nos banderoles étaient des armes plus terribles que les kalach et les tracteurs géants qui en ce moment barrent les routes un peu partout…

    Apparemment, il n’y a pas que les ouvriers et les chômeurs qui ne sont pas contents, mais pas le temps de s’y attarder, il y a tellement de sujets qui fâchent en ce moment ! Quand la gauche se prend pour la droite, le pays est sens dessus dessous et la boussole politique ne sait plus à quel nord se vouer !

    Alors forcément, Joël ancien délégué central CGT chez Peugeot, a exprimé sa colère en face de ce qui lui est tombé sous la main, enfin sous la gueule , et on le comprend, le camarade, 30 ans à militer à Peugeot, délégué CGT à Peugeot ce n’est pas une sinécure, demandez à ceux qui y sont encore !

    Ca donne des droits à la colère, quand on voit le gâchis que ces vendus incapables sont capables de faire en l’espace d’une mandature !

    Outrage, ils appellent ça, les représentants assermentés des Forces de l’Ordre ! Outrage ! Trois ministres viennent outrager Mulhouse, ville sinistrée et désespérée, à trois ils s’y sont mis, trois, pas un TROIS, comme le Christ au milieu des deux larrons ! Et ils envoient au tribunal celui qui a bondi un peu plus haut que les autres sous l’outrage ! Et ils vont le juger comme un terroriste qui aurait pas réussi à faire sauter sa ceinture d’explosifs et qu’on aurait attrapé entier ! En procédure accélérée, encore, comme s’il allait rejoindre DAECH en Lybie, la nouvelle destination à la mode.

    Z’ont peur de rien au gouvernement du Président Normal ! Même pas peur du ridicule ! Ils n’ont même pas hésité à recruter Placé, cet obsédé éternel candidat à la voiture à gyrophare, escortée de motocyclettes avec plein de sirènes et de lumière bleue ! Il l’a eue sa sucette, il l’a eu son hochet, c’est sûr qu’il va te retourner la courbe du chômage comme une peau de lapin, le Placé gagnant !

    C’est dire s’il est au bout du rouleau, pépère pour s’appuyer sur de pareilles béquilles ! Il peut aller tranquillement se faire enfiler des colliers dans les Iles du Pacifique, son trio de choc est en mission spéciale 2017 au beau milieu d’un quartier difficile, mais l’accès au Pôle Emploi Drouot est bien gardé et l’ennemi est tenu à distance au fond du parking du LIDL, sous les sapins…! Félicitations à tous, les gars, vous avez bien fait votre devoir !

    Voilà un exploit militaire qui rajoute une page de gloire à l’histoire déjà longue du maintien de l’ordre rupin, chic et bien élevé contre les gueux même pas capables de nouer correctement une cravate…

    Mais il y aussi la confiscation d’une banderole où figure cette inscription injurieuse pour la maréchaussée et le gouvernement réunis “MNCP CENTRE-ALSACE CHANGEONS LES RÈGLES.”… Outrage, vous dis-je ! Notons qu’elle fut courtoisement rendue à la fin de la manif par M.M. les Keufs en même temps que le dessin injurieux reproduit ci-dessous, à l’exception des tracts à la dynamite que Jano, le terroriste bien connu s’apprêtait à fourguer sous le manteau des conspirateurs de place publique que nous sommes… Mais l’honneur de nos valeureux dirigeants est sauf: La liberté d’expression a été mise en état d’arrestation juste le temps de protéger les yeux et les oreilles de nos augustes Kim Jong Un au petit pied, et remise en liberté aussitôt qu’elle ne risquait plus de servir à quelque chose…

    Maintenant, je suis devant mon clavier, et je ne sais plus par bout prendre la journée pour qu’elle ne se perde pas dans les sables…

    Je pense à tous ces gens qui ne se résignent pas à voir sombrer notre civilisation dans la barbarie du fric roi qui pétrifie (et putréfie, voire stupéfie ) tout ce qu’il touche…

    Ils sont nombreux, mais ils ne le savent pas… Pas encore… Mais rien ne les empêche de lever le nez de leur tablette et de regarder combien ils sont nombreux… Mais c’est déjà de l’outrage, ça… Va falloir que je mette une caméra de surveillance dans mon cerveau…

    Voilà. C’est tout pour aujourd’hui…

    Dédé

    Offre d'emploi

Les commentaires sont fermés