Un mouvement baptisé Stop-Linky (collectifs, associations, particuliers, élus municipaux, etc), entend s’opposer au aux passage en force d’Enedis et de ses sous-traitants qui tentent d’imposer leurs compteurs par la désinformation, les menaces, intimidations.

En effet, une colère de plus en plus puis­sante gronde dans toute la France.

L’en­tre­prise Ene­dis (appuyée par les Pré­fets, qui ne sont donc pas au ser­vice des citoyens mais des inté­rêts indus­triels) attaque devant la jus­tice admi­nis­tra­tive les muni­ci­pa­li­tés qui prennent des déli­bé­ra­tions pour pro­té­ger leurs admi­nis­trés en inter­di­sant le déploie­ment des comp­teurs communicants.

Or, au lieu de sou­te­nir les maires et les conseils muni­ci­paux, les diri­geants de l’As­so­cia­tion des maires de France prennent fait et cause pour les indus­triels et pour les comp­teurs Lin­ky et cie. C’est inacceptable.

 D’in­nom­brables citoyens et élus ne veulent pas de ces comp­teurs com­mu­ni­cants qui :

- mettent en cause les liber­tés publiques (cap­ta­tion d’in­nom­brables infor­ma­tions sur la vie privée)
Cf : http://www.ldh-france.org/linky-compteur-communicant-en-dit-beaucoup-notre-vie-privee

- mettent en dan­ger la san­té des habi­tants (émis­sions per­ma­nentes d’ondes élec­tro­ma­gné­tiques), alors que les études offi­cielles sont contes­tables et contestées
Cf : Crii­rem http://bit.ly/2m7ohVb et Robin des Toits http://bit.ly/2l2NW0t

- nuisent à l’en­vi­ron­ne­ment (des­truc­tion de 81 mil­lions de comp­teurs en par­fait état de marche)
Cf : http://rmc.bfmtv.com/emission/compteurs-linky-de-veritables-big-brother-a-notre-domicile-962684.html

- détournent l’argent des citoyens (qui devrait ser­vir à ren­for­cer le réseau élec­trique ou à lut­ter contre la pré­ca­ri­té éner­gé­tique et non à payer des comp­teurs com­mu­ni­cants chers, fra­giles, pira­tables, etc)
Cf https://blogs.mediapart.fr/ben-lefetey/blog/050516/et-si-les-milliards-du-linky-servaient-lutter-contre-la-precarite-energetique

- font aug­men­ter les fac­tures et les abon­ne­ments (sauf à s’ha­bi­tuer à vivre en dis­jonc­tant vingt fois par jour)
Cf : http://bit.ly/2kDrFtR ou http://bit.ly/1TjMweA

- font dis­fonc­tion­ner les appa­reils de votre logement
Cf : http://bit.ly/2gMUCjS ou http://bit.ly/2lZK4kW

Mais cette colère est à ce jour igno­rée par les « auto­ri­tés » et par la plu­part des can­di­dats à l’é­lec­tion pré­si­den­tielle. Alors fai­sons-nous entendre ! Nous deman­dons le droit pour chaque com­mune d’in­ter­dire le déploie­ment des comp­teurs com­mu­ni­cants sur son ter­ri­toire et, lorsque la com­mune ne prend pas une telle déci­sion, le droit pour les par­ti­cu­liers de refu­ser ces compteurs…

Dans le cadre d’une jour­née natio­nale d’action ANTI-LINKY,

le col­lec­tif mul­hou­sien appelle à

une manifestation le 22 MARS 2017

A MULHOUSE place des Victoires

11H30 – 17 H 30

 

pour INFOS – CONTACTS – ACTIONS

http://stoplinkymulhouse68.monsite-orange.fr/

Daniel Murin­ger

Print Friendly, PDF & Email