Alsace: les enseignantes contractuelles du 1° degré bilingue privées de rentrée scolaire !

 

Selon nos informations, cela fait près d’une semaine que les enseignantes contractuelles du pôle bilingue qui exercent en Alsace dans les écoles maternelles et le primaire, n’ont pas reçu de contrat de travail pour l’année scolaire 2018-2019. Le fait intervient dans un contexte assez confus de fusion entre les services de la DARILV (Délégation académique aux relations internationales et aux langues vivantes), elle même héritière de la MAERI (Mission académique aux enseignements régionaux et internationaux), et ceux relevant directement du ministère de l’Éducation nationale, qui prennent, en cette rentrée scolaire, le relais dans l’emploi et la gestion des personnels enseignants du premier degré, chargés de l’apprentissage de la langue allemande, et éventuellement de l’alsacien, à parité avec le français.

La conséquence immédiate en est la privation de poste (ou le chômage technique) pour l’ensemble de ces personnels, déjà malmené lors de chaque rentrée (puisque devant changer de lieu d’exercice dans la majorité des cas), sur requête expresse des services de la grande académie de Metz, qui dispose aujourd’hui prioritairement en la matière, sur ses voisines situées à Strasbourg et Nancy, depuis la reconfiguration académique liée à la constitution de la région Grand Est.

Il apparaît par ailleurs que des remplaçant-e-s ont été positionné-e-s par les services du Rectorat sur certains postes, en attendant une régularisation de la situation, qui serait prévue la semaine prochaine. Pour autant, qu’adviendra-t-il à terme de ces personnels d’enseignement indispensables mais précaires (des femmes, pour l’immense majorité) ? Enfin, ces dernières bénéficieront-t-elle effectivement d’un plein traitement ou salaire (1390 euros nets en moyenne pour un temps plein) au terme du mois de septembre, sachant qu’au moins une soixantaine de personnes (en contrat CDD et CDI) pourrait être concernée, rien que dans le département 68 ?

Print Friendly, PDF & Email

Gundulf de Fronde

Passager clandestin du journalisme, dictateur technique et ouaibemestre omniscient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.