Oyez, oyez, ami-e-s de la petite presse libre et sauvageonne. Sentez-vous poindre le ciel d’orage médiatique près de s’abattre sur la Cité du Bollwerk ? En suivra une bourrasque de fraicheur sans pareil.

Serait-ce propre à blizzarder une banque pseudo-mutualiste, au plus grand plaisir de ses salariés, notamment journalistes ?

Dans le fol espoir d’y assister bientôt, l’équipe de L’Alterpresse68 à le plaisir de vous inviter prochainement à partager un moment convivial à La Table de la Fonderie, le vendredi 1 mars 2019, à partir de 18h, à l’occasion de la sortie du numéro zéro-un de notre revue en version papier !