L’Alterpresse68 s’associe au collectif Convergences & citoyenneté, à l’occasion d’une journée de sensibilisation sociale et culturelle prévue à Mulhouse, dont le vecteur d’animation choisi est le vélo. En voici l’exposé:

Les indicateurs statistiques (Insee) pointent dans notre espace de vie local des revenus parmi les plus faibles des villes françaises de cent mille habitants et plus et des écarts entre ces revenus parmi les plus forts entre ville centre et périphérie.

Les taux de chômage et les chiffres d’allocataires du revenu de solidarité active (RSA) sont parmi les plus élevés d’Alsace,

Mulhouse est une ville jeune, aux plus de 100 nationalités, aux fortes disparités culturelles, aux diversités religieuses visibles dans l’espace public, aux traditions d’ « immigration laborieuse » anciennes mais  largement réactualisées dans le cadre plus difficile de flux migratoires liés aux persécutions, aux guerres, à l’état d’insécurité chronique de pays les plus divers.

Dans ce contexte les injustices ressenties ou réelles, l’« assignation à résidence » sociologique, sont autant de facteurs de risque de ghettoïsation, de dérives identitaires, de bornages culturels et cultuels, de fortes inégalités sociales qui se perpétuent malgré nombre de réussites exemplaires, nourrissent des discours xénophobes et identitaires, des communautarismes agressifs, qu’une actualité de plus en plus anxiogène avive.

Acteurs engagés de la société civile locale et au-delà de nos différences, nous voulons tous contribuer à réduire ces risques par des actions symboliques plus que par des discours.

En pédalant ? Et d’abord  le Vélo ?

Facteur majeur de structuration de la vie dans la Cité, d’enjeux environnementaux et climatiques, mais aussi de liens sociaux voire sociétaux, les transports sont une des clés d’une politique de la ville qui se soucie des mixités sociales, d’une évolution des paramètres urbains, de l’amélioration d’une « urbanité ».

Pédalons ensemble le 6 octobre pour le vélo, la « petite reine » symbole majeur d’un investissement dans les transports du quotidien, du déploiement de solutions nouvelles pour les déplacements, d’un engagement pour des transitions vers des mobilités douces et non polluantes, d’alternatives partielles au tout voiture urbain – tous objectifs de la loi « Mobilités » en phase de discussion parlementaire  avec son «  plan vélo » .

Dans et pour la ville, intra et extra muros, voire pour des liaisons régionales à vélo bobo, dodo ou écolo, pour le climat et l’environnement, pour  faire battre le cœur dune ville de Mulhouse ouverte et décrispée, voire joyeuse et revendiquant sa diversité, pour affirmer la  mixité  sociale et générationnelle et contre toutes les ségrégations  nous appelons à pédaler ensemble le 6 octobre.

La caravane vélo mettra pied à terre pour des haltes que nous avons voulues symboliques : débuter le parcours  place de la Réunion, participer aux animations organisées pour l’occasion par 3 Centres sociaux de quartiers populaires, entendre rappeler l’histoire industrielle et sociale de Mulhouse sur le site de la friche D.MC, visiter la mosquée « An Nour », réussite architecturale qui marque une entrée de Mulhouse, rappeler que le capitaine Dreyfus, emblème des luttes contre le racisme et des Droits  humains est né à Mulhouse, autant de pauses où mettre pied à terre donnera du sens au rôle des transports doux – bicyclette oblige – dans une approche de convergences citoyennes.

Soyons très nombreux à pédaler le 6 octobre !

Collectif Convergences et citoyenneté

Voir la carte du parcours

Voir le programme détaillé. Vous pouvez également vous adresser aux centres sociaux Coteaux – Espace Matisse, Lavoisier, Pax Bourtzwiller