A lire (en allemand) sur le site Friedensrat