Sa réac­tion à l’entre­tien que Nathan Ted­ga nous a accor­dé le lais­sait entendre : Jean-Yves Cau­ser, maître de confé­rence en socio­lo­gie à l’Université de Haute-Alsace, est une per­son­na­li­té très active à Mul­house dans le mou­ve­ment asso­cia­tif, syn­di­cal et poli­tique (il est élu au Conseil muni­ci­pal de Mul­house et à M2A).

Il sou­haite que le monde uni­ver­si­taire change. Qu’il donne plus de place à l’étudiant, et amé­liore les rela­tions entre ensei­gnants et étudiant…

Dans l’interview qui suit, Jean-Yves Cau­ser annonce qu’il sera can­di­dat à la pré­si­dence de l’Université de Haute-Alsace (UHA), qui en est dépour­vue depuis l’été 2020. Le conseil d’administration de l’UHA doit élire le pré­sident : or, trois tours de scru­tin n’ont pas réus­si à déga­ger une majo­ri­té pour les can­di­dats en lice.

Lun­di 25 jan­vier, un qua­trième conseil d’administration devrait élire le pré­sident, et Jean-Yves Cau­ser se pro­pose de ras­sem­bler autour de lui une majo­ri­té, en fédé­rant les divers pro­grammes des can­di­dats pour don­ner un nou­vel élan à l’Université.

Selon lui, la pan­dé­mie a été un révé­la­teur de la crise que connaît le monde uni­ver­si­taire depuis long­temps, et en a aggra­vé les conséquences.

Le monde étu­diant attend plus du gou­ver­ne­ment, et Jean-Yves Cau­ser l’appuie sans réserve. Il ajoute qu’il faut éga­le­ment que les ensei­gnants et les pré­si­dents doivent être plus à l’écoute.

Il s’inscrit dans les décla­ra­tions de Michel Dene­ken, le pré­sident de l’Université de Stras­bourg et de neuf autres pré­si­dents d’Université qui atti­raient l’attention dans une tri­bune le 25 novembre der­nier, les­quels décla­raient que « la détresse morale de l’étudiant tue­ra plus à terme les étu­diants que le virus ».

Or, depuis cette période, les choses ne se sont pas amé­lio­rées, bien au contraire. Jean-Yves Cau­ser dénonce entre autres les mesures dis­cri­mi­na­toires à l’égard des Uni­ver­si­tés, voire des lycées, par rap­port aux grandes écoles et aux classes pré­pa­ra­toires, qui pou­vaient pra­ti­quer les cours en pré­sen­tiels alors que les amphis uni­ver­si­taires sont bouclés… 

Les étu­diants en sont pro­fon­dé­ment affec­tés comme on pou­vait s’en rendre compte à la lec­ture de la lettre ouverte envoyée par des étu­diants mul­hou­sien au Pré­sident de la Répu­blique.

Si par son expé­rience Jean-Yves Cau­ser se place comme un can­di­dat cré­dible en mesure de don­ner un nou­vel élan à l’UHA, il lui reste à trou­ver une majo­ri­té, prin­ci­pal défi pour le candidat…

Cette ressource est accessible gratuitement pour une période de temps limitée. Pour nous permettre de continuer à vous proposer articles, documentaires, vidéos et podcasts, abonnez-vous à partir de 3 euros seulement !