Journaliste et réalisateur de documentaires, notre confrère Pierre-Emmanuel Luneau-Daurignac a été l’un des premiers à enquêter sur la question des rapports ambigus entre entraineurs, souvent hommes en position de pouvoir, et athlètes en devenir, pour beaucoup des jeunes femmes tributaires de leur formateur, y compris en matière de violence ou d’abus sexuels, sur le chemin de leur accomplissement professionnel.

Il a publié au début de l’année 2021 un ouvrage intitulé « L’entraineur et l’enfant », publié aux éditions du Seuil. Il y traite précisément des déviances commises dans le cadre de la formation de ces futurs meilleurs athlètes nationaux.

Une partie y est notamment consacrée aux liens entre la famille Horter et Roxanna Maracineanu, aujourd’hui ministre déléguée aux sports du gouvernement Castex.

Il y rappelle le secret de polichinelle qu’a été l’histoire d’amour entre Lionel Horter et Roxana Maracineanu, alors qu’il se trouvait être son entraineur à Mulhouse. Une histoire qui valut au mulhousien de divorcer peu après son mariage pour emménager avec sa jeune athlète, de dix ans sa cadette.   

En voulant interroger l’ordre des rapports de subordination entre entraineurs et sportifs, qui peuvent faire l’objet d’abus de la part des premiers sur les seconds, le journaliste y revient tout d’abord sur l’inextricable situation actuelle dans laquelle se trouve engoncée la famille fondatrice du club de natation MON, un temps reconnu comme l’un des meilleurs centres d’entrainement de France.

La famille de sportifs mulhousiens y est décrite comme extrêmement soudée autour de patriarche, Laurent Horter, véritable « parrain » de la natation française, la mère, Marie-Octavie, membre de la Fédération française de natation, et co-fondatrice avec son époux du MON en 1962.

Leurs rejetons Lionel et Franck poursuivent naturellement le sillon du patriarche en tant que sportifs, puis dirigeants et entraineurs. La tradition familiale étant prise comme pierre angulaire, qu’ils présentent comme « une valeur essentielle ».

L’auteur y reconstitue ainsi l’asymétrie des rapports entre une « famille puissante », et une jeune fille récemment immigrée de Roumanie, dont la famille s’est installée à Mulhouse, et pour qui le sport est un moyen de promotion essentiel.    

Alors que le journaliste s’apprête à interroger la ministre Maracineanu, survient l’enquête de Radio France sur le clan Horter, où sont pointés des soupçons de malversation financières, d’enrichissement personnel, de facturations fantaisistes, de non-paiements de sportifs en formation, d’avantages en nature sous la forme de luxueux voyages du patriarche, d’acquisitions de propriétés immobilières, de captations de subventions à des fins de financement de société privées appartenant à la famille…

Lionel Horter, présumé innocent jusqu’à preuve du contraire, est particulièrement visé par l’enquête en cours. On lui reproche la possession d’une grande maison à la Martinique d’une valeur de 1 million d’euros, de plusieurs véhicules de luxe, et toute une série de financements croisés entre la structure associative MON, et diverses sociétés privées dont les Horter sont actionnaires, ainsi que des cumuls de revenus publics (en tant que conseiller technique et sportif) et privés, sans autorisation de l’administration…

En l’absence d’enquête de la part du ministère des Sports, il parait ainsi difficile de ne pas y voir une conséquence de la proximité personnelle de la ministre avec le dirigeant sportif.

La trace de cette attache en est d’ailleurs gravée sur le bassin qui sert à l’entrainement des sportifs membres du MON, puisqu’il porte depuis avril 2019 le nom de Roxana Maracineanu.

Cette dernière étant venue en personne inaugurer le bassin homonyme, et quelques temps plus tard prendre la tête du comité de soutien de Franck Horter, lequel se présentait en deuxième place de la liste assimilée LREM aux élections municipales de 2020, portée par Lara Million.  

Il semble au passage que le choix de Franck Horter ait porté le docteur Rottner (ex-maire et premier adjoint) au bord de l’apoplexie, lui qui n’imaginait pas que l’on puisse être aussi déloyal qu’il a pu l’être envers sa marraine en politique, une certaine Arlette Grosskost.  

Il est vrai que la mémé flingueuse alsacienne, aujourd’hui rangée de la mare aux crocodiles, s’était (encore) fendue d’une déclaration délicieusement piquante, dont elle avait jadis le secret, à l’endroit de son ex-protégé, lors de ces dernières élections : « Je ne me suis pas battue pendant toute ma carrière politique pour retrouver à la mairie de Mulhouse le porte-serviette de quelqu’un d’autre, lequel remettra le porte-serviette à sa place quand il ne sera plus élu ailleurs. ».

Mais quittons les basses eaux fangeuses pour en revenir à la personnalité de Maracineanu. L’auteur finit par obtenir une entrevue avec la ministre des Sports. Outre le problème des abus sexuels qu’elle évoque, et dont elle a choisi de faire l’aiguillon de son action ministérielle, elle disculpe aussitôt Lionel Horter, alors que le journaliste venait de mentionner leur liaison commune, leur différence d’âge et (surtout) de statut.

Elle bafouille en justifications, expose des « difficultés dans ma relation avec Lionel Horter », parle de « travailleurs » de 10 ans pour contextualiser le sort des jeunes sportifs, avant de se rétracter dans l’embarras.

Et alors que Pierre-Emmanuel Luneau-Daurignac est sur le point d’être éjecté par la chargée de communication de la ministre, Maracineanu poursuit en tentant d’extraire la problématique des abus de pouvoir et des violences dans le sport de sa propre expérience personnelle. Et lâche que « Lionel n’est pas un entraineur tout-puissant ».

De toute évidence, la famille Horter a perdu beaucoup de sa « toute-puissance », de son crédit et de son influence, tant nationalement que localement.

Et les dernières informations qui nous parviennent ne sont pas pour rassurer lors des réunions de famille. On évoque ainsi des licenciements, et des perquisitions de documents et d’ordinateurs au siège de la structure…  

L’entraineur et l’enfant, 336 pages, éditions du Seuil, ISBN-10 : 2021463958

Merci de soutenir notre média, et notamment le nouveau projet de version papier en préparation. Rendez-vous ici, ou ici.