Plus de 200 per­sonnes se sont retrou­vées hier à par­tir de 18 heures devant le square de la Bourse de Mul­house, à l’oc­ca­sion de ce 8 mars, décla­ré jour­née inter­na­tio­nale des droits des femmes. 

Le ras­sem­ble­ment était orga­ni­sé à l’initiative du « Col­lec­tif fémi­niste du 68 », mais aus­si du Plan­ning fami­lial, du Mou­ve­ment démo­cra­tique des femmes d’Europe, comme de syn­di­cats et de par­tis politiques. 

Un seul mot d’ordre unis­sait les mani­fes­tant-es sous la ban­de­role com­mune « Toutes unies contre les vio­lences faites aux femmes ». 

Ain­si qu’on le ver­ra dans les cap­ta­tions sonores effec­tuées par Mar­tin Wil­helm (voir ci-des­sous), une soli­da­ri­té uni­ver­selle « avec les femmes du monde entier » fut décla­rée, avant de dési­gner celles qui consti­tuent « le peuple ukrai­nien, confron­té à l’invasion fas­ciste », tout comme les femmes russes, « qui mani­festent dans la rue contre Poutine ». 

Inter­ven­tion d’A­line Par­men­tier pour le PCF : 

Inter­ven­tion de Liya, membre du CSTE (syn­di­cat étu­diant de Mul­house), sui­vie d’une autre inter­ve­nante :

5 minutes de chants et d’am­biance au sein de la mani­fes­ta­tion :

Enfin, la gale­rie pho­to­gra­phique, par­ti­cu­liè­re­ment four­nie, de Mar­tin Wilhelm :

Mer­ci de sou­te­nir notre média, et notam­ment nos nou­velles édi­tions papier. Ren­dez-vous ici, ou .