Détail de Marc Saint-Saëns, Cinq poings

La Fédération du Parti communiste du Parti Communiste du Haut-Rhin a présenté ses vœux à la presse en ce vendredi 13 janvier dans ses locaux de Mulhouse. Ils peuvent se résumer à une ligne bien précise et claire : il faut empêcher l’application de la réforme des retraites voulus par Emmanuel Macron. « Contre-réforme » préfère dire les Communistes pour bien dénoncer l’abus de langage du gouvernement pour justifier leur projet de loi.

Romuald Petit, Joseph Simeoni, Jean-Claude Pelka, Nadia Peter et Maurice Cialdella ont tour à tour exposé les raisons de la position du PCF : réforme injuste, inutile, livrant la retraite à des appétits privés, qui mettront à mal la retraite par répartition, alors que d’autres solutions sont possibles.

Les communistes ayant dans leur programme la retraite à 60 ans avec 37,5 annuités de cotisations, ne sous-estiment pas le besoin d’une vraie réforme du système. Mais ils récusent l’urge...

 

Pour accéder aux articles et ressources, identifiez-vous ci-dessous (ou par le bouton "connexion" en haut). Si vous n'êtes pas encore abonné-e, souscrivez ICI.