La caravane et le barnum médiatique du Tour de France sont devenus des instruments de l’équipe cycliste Israël Start–Up Nation.

Propriété de Sylvan Adams, un israélo–canadien, dont la fortune a permis la présence de cette équipe sur le Tour, l’équipe sert à promouvoir la « vibrante et robuste » démocratie israélienne « pays sûr, ouvert et tolérant », selon les déclarations de son dirigeant.

L’occupation de la Palestine, la colonisation systématique, les milliers de prisonniers politiques, les Palestiniens d’Israël discriminés par « l’État–Nation du peuple juif », ainsi que l’affirme sa loi fondamentale, les 7 millions de réfugiés palestiniens, le blocus de Gaza où 2 millions de Gazaouis survivent difficilement et sont régulièrement bombardés, les crimes israéliens contre l’humanité  dont la cour Pénale internationale est saisie… autant de réalités que cet État souhaite faire oublier à l’opinion publique grâce à sa propagande.

Les manifestants qui hier à Strasbourg voulaient dénoncer la « Start-up Nation », slogan cher à la propagande israélienne, distribuaient des flyers et portaient des panneaux où figuraient deux autres slogans : « Israël apartheid Nation » et « Israël Hold–Up Nation ».

Ils appelaient également au développement de la campagne « Boycott, Désinvestissement, Sanctions » (BDS) lancée par la société civile palestinienne pour contraindre Israël a respecter les principes universels des droits humains.

C’est qu’Israël poursuit un véritable « sociocide » du peuple palestinien (selon la formule de Stéphane Hessel), et même si les puissances occidentales ne font plus beaucoup semblant de s’en inquiéter, l’opinion publique reste attachée à quelques valeurs du Droit international, du Droit humanitaire. 

Appel des gilets jaunes, rassemblement devant le Parlement d’associations d’aide aux migrants, marche pour le climat, dénonciation d’une tentative de récupération du Tour de France au bénéfice d’un État soucieux de faire oublier sa politique coloniale… Strasbourg était hier un haut-lieu d’expression démocratique et de rappel des valeurs.

C.R

Print Friendly, PDF & Email