La cara­vane et le bar­num média­tique du Tour de France sont deve­nus des ins­tru­ments de l’é­quipe cycliste Israël Start–Up Nation.

Pro­prié­té de Syl­van Adams, un israélo–canadien, dont la for­tune a per­mis la pré­sence de cette équipe sur le Tour, l’é­quipe sert à pro­mou­voir la « vibrante et robuste » démo­cra­tie israé­lienne « pays sûr, ouvert et tolé­rant », selon les décla­ra­tions de son dirigeant.

L’oc­cu­pa­tion de la Pales­tine, la colo­ni­sa­tion sys­té­ma­tique, les mil­liers de pri­son­niers poli­tiques, les Pales­ti­niens d’Is­raël dis­cri­mi­nés par « l’État–Nation du peuple juif », ain­si que l’af­firme sa loi fon­da­men­tale, les 7 mil­lions de réfu­giés pales­ti­niens, le blo­cus de Gaza où 2 mil­lions de Gazaouis sur­vivent dif­fi­ci­le­ment et sont régu­liè­re­ment bom­bar­dés, les crimes israé­liens contre l’hu­ma­ni­té  dont la cour Pénale inter­na­tio­nale est sai­sie… autant de réa­li­tés que cet État sou­haite faire oublier à l’o­pi­nion publique grâce à sa propagande.

Les mani­fes­tants qui hier à Stras­bourg vou­laient dénon­cer la « Start-up Nation », slo­gan cher à la pro­pa­gande israé­lienne, dis­tri­buaient des flyers et por­taient des pan­neaux où figu­raient deux autres slo­gans : « Israël apar­theid Nation » et « Israël Hold–Up Nation ».

Ils appe­laient éga­le­ment au déve­lop­pe­ment de la cam­pagne « Boy­cott, Dés­in­ves­tis­se­ment, Sanc­tions » (BDS) lan­cée par la socié­té civile pales­ti­nienne pour contraindre Israël a res­pec­ter les prin­cipes uni­ver­sels des droits humains.

C’est qu’Is­raël pour­suit un véri­table « socio­cide » du peuple pales­ti­nien (selon la for­mule de Sté­phane Hes­sel), et même si les puis­sances occi­den­tales ne font plus beau­coup sem­blant de s’en inquié­ter, l’o­pi­nion publique reste atta­chée à quelques valeurs du Droit inter­na­tio­nal, du Droit humanitaire. 

Appel des gilets jaunes, ras­sem­ble­ment devant le Par­le­ment d’as­so­cia­tions d’aide aux migrants, marche pour le cli­mat, dénon­cia­tion d’une ten­ta­tive de récu­pé­ra­tion du Tour de France au béné­fice d’un État sou­cieux de faire oublier sa poli­tique colo­niale… Stras­bourg était hier un haut-lieu d’ex­pres­sion démo­cra­tique et de rap­pel des valeurs.

C.R

Print Friendly, PDF & Email