Pho­to­gra­phies de Mar­tin Wilhelm 

La dix-neu­vième occur­rence heb­do­ma­daire des mani­fes­ta­tions contre l’o­bli­ga­tion vac­ci­nale et le passe sani­taire a comp­té près d’un mil­lier de per­sonnes à Mul­house, envi­ron 800 à Col­mar et à peine 300 per­sonnes à Strasbourg. 

Elle pour­rait être la der­nière à se consti­tuer autour du Square de la Bourse, à en juger par les décla­ra­tions du prin­ci­pal orga­ni­sa­teur sur le groupe Face­book des « anti-pass sani­taire Sud-Alsace ». Celui-ci ren­con­tre­ra d’ailleurs lun­di les repré­sen­tants des com­mer­çants, de la mai­rie et de l’État, afin de conve­nir de l’organisation des pro­chains rendez-vous. 

Les ten­sions sont sur­tout pal­pables avec les com­mer­çants, comme en témoigne les consignes don­nées au départ de la mani­fes­ta­tion du 20 novembre, cap­tées par Jean-Jacques Greiner :

Une telle pers­pec­tive est d’ailleurs reje­té par nombre de par­ti­ci­pants actifs, voyant dans ce chan­ge­ment la volon­té d’é­teindre le mou­ve­ment, et peut-être aus­si une forme de rituel des­ti­né à se comp­ter et s’épauler…

On y a noté une nou­velle inter­ven­tion de l’a­vo­cat de nom­breux soi­gnants sus­pen­dus, André Cha­my (enre­gis­tre­ment de Jean-Jacques Greiner) :

Mer­ci de sou­te­nir notre média, et notam­ment le nou­veau pro­jet de ver­sion papier en pré­pa­ra­tion. Ren­dez-vous ici, ou ici.

Print Friendly, PDF & Email