Près de 300 oppo­sants au passe sani­taire, dans leurs diverses décli­nai­sons euro­péennes, se sont ras­sem­blés sur la jour­née du mar­di 14 décembre entre 10h et 20h, devant l’esplanade du Par­le­ment euro­péen, dont la séance plé­nière se tenait à Strasbourg. 

Le ras­sem­ble­ment était orga­ni­sé à l’ap­pel de sept orga­ni­sa­tions, dont l’USD CGT 68, et le col­lec­tif conver­gences hos­pi­ta­lières, ain­si que d’autres struc­tures, essen­tiel­le­ment haut-rhinoises. 

On comp­tait par ailleurs quelques mili­tants venus de Suisse et d’Al­le­magne par­mi les manifestants. 

Par­mi leurs reven­di­ca­tions : le retrait du passe sani­taire et de l’obligation vac­ci­nale des soi­gnants, et le retrait de toutes les mesures appli­quées par les nations euro­péennes en vio­la­tion des droits de l’homme, de la démo­cra­tie et de l’é­tat de droit. 

Les col­lec­tifs ont sol­li­ci­té une audience avec David Sas­so­li, pré­sident du Par­le­ment euro­péen, mais celui-ci a décliné.

Les pho­tos sont de Jano Celle : 

Mer­ci de sou­te­nir notre média, et notam­ment nos nou­velles édi­tions papier. Ren­dez-vous ici, ou .