Mar­di 28 juin des mili­tantes et mili­tants du chau­dron des alter­na­tives, ain­si que RUCSSA (Réseau Urgence Cli­ma­tique et Sociale Sud Alsace) ou la Confé­dé­ra­tion pay­sanne, se ras­sem­blaient à l’entrée de la mai­son de la culture/médiathèque ‘’La Bouilloire’’, à Mar­ckol­sheim, entre Col­mar et Sélestat. 

Il s’y tenait le pre­mier des 2 ate­liers de réflexion consé­cu­tif à la res­ti­tu­tion du diag­nos­tic réa­li­sé par l’ADIRA (agence de déve­lop­pe­ment éco­no­mique alsa­cienne) le 19 mai, por­tant sur l’étude de déve­lop­pe­ment éco­no­mique et tou­ris­tique en centre Alsace (avec le pro­jet « Euro­pa Val­ley » comme point par­ti­cu­lier de cette étude).

Une qua­ran­taine d’opposants à « Euro­pa val­ley », pré­sents à l’entrée du bâti­ment, ont sou­hai­té faire état de leur réso­lu­tion à contrer un tel pro­jet, et qu’ils mani­fes­te­raient autant que néces­saire jusqu’à son retrait. 

La pré­sence de la police et des gen­darmes n’aura pas entra­vé la mobi­li­sa­tion, ni empê­ché le col­lec­tif d’op­po­sants de ten­ter un échange avec ceux qui se trou­vaient à cette réunion, dont des élus, des repré­sen­tants du monde agri­cole, ou du monde éco­no­mique et touristique. 

Le 3 juillet à Rhi­nau (Bas-Rhin), devant l’office de tou­risme, puis à Rust, siège d’ « Euro­pa Park », en Alle­magne, Le Chau­dron des alter­na­tives et le col­lec­tif alle­mand Jetzt Langt’s se rejoin­dront pour mani­fes­ter leur refus d’une expan­sion des pro­jets éco­no­miques et tou­ris­tiques de la famille Mack ; que ce soit dans la com­mune alle­mande qui accueille Euro­pa Park, ou coté alsa­cien à tra­vers le pro­jet « Euro­pa Val­ley » vec­teur d’une étude d’opportunité d’un déve­lop­pe­ment éco­no­mique et tou­ris­tique accru en centre Alsace.

Le col­lec­tif d’op­po­sant entend rap­pe­ler qu’un pro­jet d’implantation d’une attrac­tion tou­ris­tique de masse, géné­rant une acti­vi­té équi­va­lente à celle d’« Euro­pa Park », compte tenu sa sur­face, est en contra­dic­tion avec :

  • les enga­ge­ments pris dans le cadre de la réduc­tion de l’impact cli­ma­tique des gaz à effets de serre et de la lutte contre le réchauf­fe­ment climatique,
  • la pré­ser­va­tion de la qua­li­té de l’air,
  • la pré­ser­va­tion de la bio­di­ver­si­té dans le sec­teur du Ried,
  • l’équilibre du territoire,
  • les infra­struc­tures rou­tières et de trans­port, qui ne sont pas en mesure d’absorber un afflux moyen de 10.000 véhi­cules jour, avec des pointes ponc­tuelles non éva­luées, appe­lant à des dépenses publiques et de l’artificialisation des sols non estimés,
  • une poli­tique pru­den­tielle de dépla­ce­ments des popu­la­tions alors que de nou­velles pan­dé­mies sont pré­vues par les scientifiques.

Le Chau­dron des Alter­na­tives rap­pel­le­ra en outre que la famille Mack est en passe d’implanter sa filiale France à Plob­sheim à défaut de pou­voir conti­nuer à s’étendre dans le Bade Wurtemberg. 

Jetzt Langt’s, un col­lec­tif alle­mand consti­tué récem­ment, réunit une par­tie de la popu­la­tion de Rust refu­sant de subir les nui­sances quo­ti­diennes et noc­turnes liées à l’activité conti­nue d’« Euro­pa Park », et à son expan­sion depuis plu­sieurs décen­nies : satu­ra­tion de la cir­cu­la­tion et pol­lu­tion asso­ciée, bruit per­ma­nent des attrac­tions et du flux tou­ris­tique, gène olfac­tive induite par les odeurs diverses de res­tau­ra­tion et des gaz d’échappement, éclai­rage noc­turne omni­pré­sent, feux d’artifices fes­tifs, omni­po­tence de la vie du parc sur toute la vie communale …

Gale­rie pho­to­gra­phique de la mani­fes­ta­tion par Mar­tin Wilhelm :

Mer­ci de sou­te­nir notre média, et notam­ment nos nou­velles édi­tions papier. Ren­dez-vous ici, ou .

Print Friendly, PDF & Email